mercredi 19 avril 2006

Ma bibliothèque culinaire – 1er volet

Mille excuses à Fabienne. Je n’ose compter depuis combien de semaines je lui promets de répondre au questionnaire sur ma bibliothèque culinaire. J’en aurais mis du temps… Non pas par mauvaise volonté, au contraire. Plutôt que de négliger mes réponses, j’ai sans cesse remis ce questionnaire au lendemain. Avec le temps l’éventail de livres dont j’ai envie de vous parler s’est étendu, ce qui n’arrange pas mon entreprise. J’en suis à une quarantaine, rien que ça ! Alors aujourd’hui, c’est parti. Je vous ouvre la porte de ma bibliothèque culinaire (bon mes livres sont sur une étagère…). Et vous propose une visite en plusieurs volets, probablement trois. Ne vous étonnez pas, j’ai inséré au questionnaire quelques questions supplémentaires.
Je possède une soixantaine de livres (en comptant les livres que j’ai prêtés et ceux couplés d’une partie Nutrition/santé). C’est peu comparé aux bibliothèques de certain(e)s bloggers. Peu aussi si je regarde mes autres bibliothèques, notamment celles des sciences humaines. Et ridicule si je compte les milliers de livres qui me sont passés entre les mains pour mes études.
En même temps, je me demande combien de recettes s’entassent déjà sur mes étagères, sans compter mes carnets de notes, mal organisés d’ailleurs… Et oui, des livres j’en ai parfois trop mais jamais assez. Chacun d’entre eux apporte des recettes, mais surtout des manières de faire, des idées de combinaisons d’ingrédients, une exploration singulière des saveurs… et du rêve.
J’ai essayé d’axer ma présentation sur les livres actuellement édités, sachant que nombre des miens ne le sont déjà plus.

Mon premier livre

Cuisine de tous les pays, de Ginette Mathiot
Ma mère l’avait acheté. Ce n’est pas un livre végétarien et pourtant c’est avec son aide que j’ai fait mes premiers pas en cuisine et me suis initiée à d’autres cultures culinaires. Quand je suis partie de la maison familiale, j’ai tenu à avoir mon exemplaire personnel.
Ex. de recettes : Quenelles de sarrazin, Salade de Sfax, Miel de Pissenlits.


Livres que je conseillerais aux debutant(e)s

Le végétalisme en 118 recettes, par Chantal et Lionel Clergeaud
Chantal et Lionel Clergeaud sont ostéopathes et naturopathes. Ils ont publié il y a une dizaines d’années une série d’ouvrages de cuisine (graines germées, cuisine provençale, laits végétaux et.) vendus principalement en magasin biologique et dont les stocks s’épuisent désormais. Le végétalisme en 118 recettes m’a appris à cuisiner avec des produits un peu moins ordinaires comme le millet ou le tofu. Les recettes proposées sont simples, savoureuses et procurent des idées pour une alimentation saine au quotidien. Je pose tout de même un bémol pour les pâtisseries, trop souvent décevantes à mon goût.
Le livre n’est actuellement plus édité, mais on peut encore dénicher quelques exemplaires parmi les invendus de magasin bio ou dans des bouquineries. Par ailleurs, j’ai appris que Chantal et Lionel Clergeaud ont écrit un nouveau livre sur le végétalisme ; peut-être que certaines recettes y sont reprises… A vérifier.
Ex. de recettes : Macaronis à l’avocat, Saucisses aux marrons, Lait de framboises.

Recettes gourmandes pour personnes sensibles, de Eva Claire Pasquier
Mention spéciale pour ce livre particulièrement innovant à mon avis. Il relève avec brio le défi d’une cuisine sans lait de vache, ni œufs, ni gluten à la fois goûteuse et facile. Des fiches d’explications sur certains ingrédients sont insérées entre les recettes.
Ex. de recettes : Cake salé aux herbes, Gâteau fondant au chocolat, Nougat croquant au sésame
Recettes testées sur Absolutely Green (après éventuellement modifications) : Pain de sarrasin à la vapeur, Sauce tomate sans tomate, Gâteau quinoa-carottes aux épices, Galettes « Pink confetti » à l’indienne.

Sans lait & sans oeufs, de Valérie Cupillard
On ne présente plus Valérie Cupillard, nouvelle égérie de la cuisine biologique. Ce livre se structure en différents chapitres proposant des alternatives aux œufs, à la crème fraîche, au beurre, au fromage et au lait. Dans la famille Cupillard, c’est mon chou-chou. Des classiques de la cuisine végétarienne (l’houmous, le Pudding de tapioca/lait de soja) rencontrent des plats de fêtes (Bûchettes aux marrons, Diplomate aux poires).
Ex. de recettes (version modifiée) : Crème de quinoa cannelle cacao, Crumble de ratatouille, Pistou d’amandes
Recettes testées sur Absolutely Green : Pain de riz/quinoa aux morilles et à la sauge, Dôme de riz, au lait de lavande et au confit de citron.
Ex. de recettes : Crème de quinoa cannelle cacao, Crumble de ratatouille, pistou d’amandes

Vegan Cooking, d’Eva Batt’s
Lorsque je suis devenue végétarienne puis végétalienne, je ne connaissais personne susceptible de partager avec moi ce type d’alimentation. Je me suis tournée vers des associations anglo-saxonnes, et notamment britanniques, qui bénéficiaient d’une plus forte visibilité. Leurs boutiques/librairies m’affolaient tant elles étaient achalandées. A plusieurs reprises, j’ai commandé des livres de cuisine végétalienne à la Vegan Society.
Vegan Cooking est un classique du genre, plusieurs fois réédité. Je regrette juste l’absence de photos. En France, l’histoire du végétarisme a côtoyé celle du naturisme, ce qui explique que nombre de recettes tendent à être saines et utilisent des produits achetés en magasin biologique. La culture végétarienne anglo-saxonne est différente, plus axée sur la santé de l’animal mangé que sur celui/celle qui le mange ! Les livres de cuisine s’en ressentent. Si certaines recettes utilisent des aliments complets et/ou conviennent à un régime « healthy », elles s’apparentent plus que les françaises à la cuisine omnivore : moins de techniques spécifiques et plus de choix entre épicerie classique ou bio, pour le lectorat.
Ex de recettes : Cornish pasties, Marzipan, Chocolate ice-cream

Et je n’oublie pas le livret de 278 recettes constitué par AVIS (Association Végétarienne et végétalienne d’InformationS). Il est très complet et pourtant je n’ai pas encore testé ses recettes ; je crois que sa présentation, très dense, me décourage. Quoiqu’il en soit, je vous le conseille quand même, d’autant plus qu’il se télécharge gratuitement : format word 2000 (422 ko) ou pdf (333ko).
Ex. de recettes : Boulettes de millet, Pâté japonais, Muffins au beurre d’arachide.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

Estelle a dit…

Hello Virginie, je crois que c'est mon 1er commentaire sur ton blog :-) Fabienne m'a egalement transmis ce questionnaire et je prevois d'y repondre en mai, apres mon retour de vacances, lorsque je serai reveue les bras charges de livres !

Fabienne a dit…

Merci d'avoir répondu à ce questionnaire, j'ai pris des notes, j'ai bien sûr télécharger le livre cuisine végétalienne...
Des quenelles au sarrazin, oh, là, là ça me tente beaucoup.
Je ne suis ni végétarienne, ni végétalienne mais j'aime beaucoup cette cuisine, qui fait partie de la cuisine que j'aime, j'adore aller vers des choses que je ne connais pas et grâce à ton blog, je découvre une cuisine végétalienne très très variée et très riche (en recette), et j'apprécie. Un énorme merci Virginie, l'attend la suite avec impatience...

Mitsuko a dit…

Merci pour ta visite et 2rien pour le lien. (J'ai même un petit post "hommage" en préparation mais shhhh)Je suis restée 2 semaines au Mexique, c'est peu mais bon, les obligations de la vie professionnelle... Et pi les sousous aussi! Mais j'ai vraiment adoré ce pays et je compte bien y retourner...

Virka a dit…

Salut Virginie ! Merci pour ces conseils de lecture. Grâce à toi j'ai téléchargé les brochures de l'Avis...que je ne connaissais pas...j'ai lu en diagonale les recettes ce matin et beaucoup ont l'air vraiment très très sympaes ! Je suis végétarienne mais j'aimerais tout de même découvrir plein de nouvelles idées pour cuisner sans oeufs!
A bientôt