mardi 24 octobre 2006

Panir et Chou chinois sautés façon coco-citronnelle / Paneer & Pet Cabbage Stir-fry with coconut & lemongrass

English version : coming soon...
t
Depuis que je tiens ce blog, j’ai pris l’habitude lorsque je cuisine, de noter les ingrédients et proportions, afin de vous les transmettre précisément. Non que je sois tant organisée ! Enveloppes qui traînent, dos de tickets caisse, on ne peut pas appeler ça un réel carnet de notes. De carnet de cuisine, je n’en ai que virtuel ; et celui-là me sert d’ailleurs bien plus que je ne l’aurais imaginé. C’est souvent une fois que j’ai démarré une préparation que je me dis : « Zut ! il faut noter ! Qu’est-ce que j’ai mis déjà ». Et je ne vous parle pas des doubles-mesures pour transposer les recettes en français et anglais.
Parfois, lancée dans le plaisir de cuisiner, j’oublie carrément de noter. Comme pour la recette d’aujourd’hui. D’ordinaire, on ne s’en rend pas compte car je publie les recettes peu de temps après leur concrétisation. Mais pour aujourd’hui, c’est une autre histoire…J’ai réalisé mon Panir et la recette qui suit voilà plus de 10 jours. Et, les Weekend Herb Blogging, World Bread Day et Brunch Végétal ayant eu priorité, vous allez la découvrir seulement maintenant. Plus ou moins vaguement, selon ma mémoire. Ma photo ne m’a en tout cas certainement pas aidé, vous vous en doutez…
Le panir est une forme de fromage obtenu avec un lait caillé au citron. Il est meilleur de le plonger dans son « petit-lait » une fois revenu à la poêle, mais, comme je sentais le mien trop friable, j’ai passé cette étape.
Les indiens le cuisinent avec des légumes tels les épinards, les petits pois, des sauces épicées, au yaourt. .. J’ai préféré pousser un peu plus à l’est ce voyage culinaire et m’inspirer de la cuisine de l’extrême orient. C’était vraiment très bon, raison pour laquelle j’insère néanmoins cette idée dans mon « carnet de cuisine virtuel ».
Vous pouvez remplacer le panir par du tofu, si possible macéré préalablement dans du jus de citron dilué, mais la texture sera nettement moins crémeuse que celle du panir.

Ingrédients
1 bloc de panir réalisé avec 1 litre de lait de soja
¼ chou chinois (chou Pet)
1 oignon
1 cuiller à soupe d’huile d’olive
1-2 pincée de coriandre ou quelques graines entières
1 pincée de macis (ou de noix de muscade)
tamari pour saler
1 bulbe de citronnelle
1-2 noix de crème de coco


Préparation
Chauffez dans une sauteuse ou un wok l’huile. Ajoutez les oignons, épices et bulbe de citronnelle fendu en deux. Lorsque l(oignon est blond, ajoutez le panir coupé en dés. Faites revenir 3 minutes environ pour les dorer de chaque côtés. Ajoutez le tamari et le chou chinois émincé. Sous l’effet de la chaleur il va réduire. Ajoutez le morceau de crème de coco qui va fondre dans le jus du chou chinois. Encore un peu de cuisson, et c’est prêt. Au moment de servir, ôtez le bulbe de citronnelle.
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

mamapasta a dit…

oh! mais je croyais que j"étais le seule à cuisiner comme cela! et même que le ragoût butternut-pdt-pleurotes fait au rice-cooker ce midi a été englouti avant la photo.

Valérie a dit…

Je n'ai jamais osé faire de panir avec du lait végétal, je pensais que cela ne caillerait pas de la m^me manière qu'avec du lait de vache ! Mais, si ton panir était friable, était-ce dû au fait que tu as utilisé du lait de soja, à ton avis ?

Anonyme a dit…

Voilà une bonne occasion de tester le paneer!

Fabienne a dit…

Je trouve tes recettes toujours gouteuses !
Moi j'ai un petit carnet noir pour mes recettes !

Virginie a dit…

Merci pour votre intérêt paneerique.
Mamapasta,
Ben non tu n'es pas la seule. Et le coup de la photo, c'est vrai que c'est parfois pénible d'y prendre le temps. Sur ce plan, j'apprécie mon pseudo-appareil-photo-portable, car de toute manière, la photo sera toujours ratée !
Valérie,
Je n'ai de toute façon pas assez compressé le panneer : il restait encore un peu de "petit-lait". Cela m'a même étonnée de pouvoir le découper en cubes. Après l'incidence du lait de soja, je ne la connais pas, car je n'ai jamais goûté de panir au lait de vache, étant devenue végétalienne plutôt jeune.
A l'utilisateur anonyme,
merci, et il y en a plein d'autres. A nous de les inventer
Fabienne,
Bonne organisée que tu fais !