jeudi 3 août 2006

Pour le Pique-nique végétalien… Des Galettes esséniennes aux légumes du soleil / Vegan Picnic : Essenian cakes with sunny vegetables

Depuis quelques temps, j’ai remarqué d’étranges sandwiches dans les mains de certains pique-niqueurs. A y regarder de plus près, ce ne sont pas vraiment des sandwiches mais plutôt des galettes, assez compactes d’ailleurs… des « galettes esséniennes ». Des petits pains réalisés à partir de graines germées et additionnés d’un peu de légumes. J’avais déjà remarqué ces bizarreries végétales au rayon frais du magasin bio, mais n’en n’avais jamais achetées.
Début juillet, en lançant l’idée d’un rendez-vous pique-nique virtuel, j’avais en tête l’idée de partage, de stimulation autour d’une thématique… Mais de recette, je n’y avais pas encore songé. La date approchant cruellement, j’ai enfin réfléchi à ma contribution. Et pourquoi pas me la jouer tendance, saisir l’opportunité pour, moi aussi, tenir entre mes doigts une de ces fameuses Galettes esséniennes ? Au magasin, la lecture de leur composition m’aura aiguillée pour réunir quelques ingrédients. L’humeur et l’intuition ont fait le reste. Honnêtement, je ne sais pas si la recette que je vous propose est la vraie, l’originale des galettes esséniennes. J’ignore également si le goût et la texture s’y apparentent. En fait cela diffère probablement, ne serait-ce que par la personnalisation des saveurs. Je peux toutefois vous assurer que je les ai dégustées avec grand plaisir, chaudes comme froides, et qu’elles sont très pratiques à emporter (boîte ou sac en plastique, ou, pour faire encore plus tendance, « lunch-box »). Une galette accompagnée de crudités et, éventuellement, d’un dessert, fera de votre pique-nique un bon repas complet, renfermant de multiples nutriments.

J’utilise comme base du pain essénien. Il s'agit d'un pain de graines germées, cuit à très faible température (à l’origine au soleil). On l’achète en magasin bio, mais vous pouvez aussi le faire vous-même (recette ici) ; son coût sera moindre.

Ingrédients
(pour deux galettes)
Une bonne tranche de pain essénien (acheté ou fait maison) – j’ai pris d’épeautre
1 bonne cuiller à soupe de ratatouille
1 bonne cuiller à soupe de flocons de millet
1 cuiller à café de tahin ou de purée d’amande (achetée ou faite maison)
1,5 cuiller à café de graines de fenugrec germées
1 pincée de cumin en poudre
1 ou 2 olives noires dénoyautées
facultatif : sel, poivre

Préparation
Passez le tout au mixer, jusqu’à ce que l’ensemble forme une masse grossière. Si la consistance vous semble trop sèche, ajoutez un peu de jus de ratatouille. Si par contre, elle vous semble trop liquide, ajoutez un peu de flocons de millet. Vous devez obtenir une pâte suffisamment malléable pour former entre vos mains 2 galettes.
Recouvrez un panier vapeur de papier cuisson (écho-sulfu) ou de feuilles de chou vert légèrement huilées. Posez vos galettes, et procédez à une cuisson vapeur pendant un quart d’heure. Renversez vos galettes sur une assiette et laissez-les sécher à l’air quelques minutes : elles deviendront alors plus fermes.
Dégustez-les telles quelles, par exemple parsemées de levure de bière, ou (et là je n’ai pas testé mais suis les indications du paquet du magasin) roulez-les légèrement dans la farine, avant de les passer à la poêle quelques minutes.

Rq : Si vous êtes en train de préparer un pain essénien, vous serez peut-être tenté de prélever un peu de pâte avant la cuisson, de la mélanger aux autres ingrédients (légumes crus), de former les galettes et de les cuire pendant une heure à la vapeur. Faîtes attention néanmoins à ne choisir que des légumes qui ne réduisent pas trop pendant la cuisson (par exemple des carottes ou des betteraves) – sinon la gestion de l’humidité des galettes deviendra difficile et aléatoire. Je trouve qu’il est toutefois plus pratique de préparer d’abord le pain puis d’en prendre une part pour les galettes : pour l’ensemble des opérations, le temps de cuisson est quasiment divisé par deux !

Pour plus de renseignements sur le pique-nique d’aujourd’hui, cliquez ici.
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

Urban Vegan a dit…

Quelle bonne idée, Virginie.