mercredi 23 juin 2010

Purée de pommes de terre IG / GI Mashed Potatoes

English recipe below

Qu'elles soient bouillies, rôties, frites, cuites à la vapeur, rien y fait : les pommes de terre possèdent un index glycémique élevé. Elles ne pourront qu'être boudées par les inquiets des index ou des charges glycémiques des aliments. Une manière de limiter les dégâts existe : ajouter des fibres aux pommes de terre. Par exemple, en incorporant cet okara que j'affectionne tant. Hormis ces questions diététiques, lesquelles j'avoue ne m'intéressent que de loin, la purée à l'okara offre un goût et une consistante unique et délicieuse. 


L'okara est le résidu de la production du lait de soja. Toutefois, il possède des qualités nutritionnelles et culinaires si intéressantes qu'il devient un ingrédient en soi. J'en obtiens environ 200 g en réalisant un 1l de lait de soja, à partir de 90 g de graines de soja, et avec un Soyabella.

Recette
Pour 4 portions
1 kg de pommes de terre - 1 portion d'okara (soit env. 200 g) - 1 cuiller à soupe de tahin - facultatif : épices et aromates - sel, poivre
Peler les pommes de terre, les faire bouillir 15 à 20 minutes dans une marmite d'eau salée. Egoutter en réservant l'eau de cuisson. Ecraser les pommes de terre, en ajoutant les autres ingrédients, et suffisamment d'eau de cuisson, de manière à obtenir la consistance souhaitée. Pour écraser les pommes de terre, on pourra se servir d'un presse-purée comme d'un moulin à légumes.
Note : pour la purée en photo, j'ai ajouté 1 cuiller à café de paprika fumé et du persil haché.
Cette recette est sans gluten.

_________________________


They can be boiled, fried, steamed... Potatoes keep showing a high GI. For people who care with this diet, adding fibers is one way among others to limit the damage. If we follow this idea, okara can be one of potato's best friends. Besides, mashed potatoes + okara makes a tasty combination.

Recipe
Makes 4 portions
1 kg of potatoes - 1 portion of okara (about 200 g) - 1 tbsp of tahini - optional: spices and herbs - salt, pepper
Peel and boil potatoes in salted water. Drain and reserve the cooking water. Mash the potatoes with the other ingredients. Add enough cooking water to get the consistency you prefer.
Note: on the picture, I added 1 tsp of smoked paprika and chopped parsley.
This recipe is gluten-free.


Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

VGP a dit…

Houlalala le genre de plat que j'adooooore ♥ Cette purée est vraiment appétissante et c'est jamais facile de rendre hommage aux purées car en photo ça fait vite pas très glamour, mais là c'est tout bonnement nickel.
J'ai envie d'y plonger une cuillère, j'adore manger les purées avec une cuillère, c'est meilleur je trouve :)

sab le plaisir de gourmandise a dit…

oh que ça doit être bon ça

Kikekwa a dit…

Hummm, ça doit vraiment être excellent !!!

Sweet Faery a dit…

J'étais tellement occupée à cerner l'acidité des aliments que leur indice glycémique m'indiffèrait bien... et c'est comme ça qu'on apprend que les patates sont basifiante ! En tout cas, c'est une excellente idée de recyclage de l'okara. Et puis avec le petit goût de tahin, ça doit être exquis [c'est d'ailleurs grâce à toi que je l'ai réinvité dans ma cuisine, même demi-complet :)]

Virginie Péan a dit…

VGP,
La cuiller est même souvent plus appropriée pour certains plats, quand on y pense.

Sab et Kikekwa,
Je confirme, c'est très bon. La purée de pommes de terre à l'okara est devenue mon classique dans le domaine. Et je garde une portion d'okara au congélateur pour les petites envies de purée.

Sweet Feary,
Merci pour l'info "basifiante", j'ignorais.
Le régime IG est à prendre avec bon sens. Les pommes de terre ont nourri de nombreux Européens pendant les famines (par ex. au 19ème siècle). Mais c'est l'alimentation actuelle et raffinée, avec ses grosses quantités de sucre, de laitages, de viande et de graisses saturées qui fait grossir ces mêmes populations, tout en faisant grimper les risques de diabète.
Super si le tahin te plait maintenant. Je l'utilise beaucoup en cuisine, pour son goût de sésame, mais aussi parce qu'il reste la purée d'oléagineux la plus économique (avec celle de cacahuète).

Julie a dit…

En fait, pour faire baisser l'index glycémique d'un aliment, il faut ajouter un aliment à ig bas tels que des légumes et après il faut faire la différence entre les deux pour obtenir l'ig total. Mais c'est un peu contraignant, n'est-ce pas? Surtout si l'on n'est pas diabétique ! Par contre, la seule pomme de terre à ig moyen est la patate douce. Après ce long cours sur l'index glycémique, laisse-moi te dire que ton plat me laisse l'eau à la bouche. Alors ni une ni deux, je vais devoir me racheter des patates douces !!!

Mlle Pigut a dit…

En tout cas très bonne idée pour utiliser l'okara. De plus, mon homme étant complètement accro à la patate (moi pas vraiment, par contre j'adore le tahin) je cherche toujours de nouvelles idées pour les pommes de terre! Un grand merci à toi pour ça!
@VGP : Personnellement, je mange presque tout avec un cuillière parfois aidée d'une fourchette :-p

Virginie Péan a dit…

Julie,
Euh oui, ça je savais en fait. Merci quand même. Pour la patate douce, c'est vrai que je n'ai pas l'habitude de la considérer comme une pomme de terre mais comme... une patate douce. Les deux possèdent un goût si différent que je ne les utilise jamais l'une à la place de l'autre, ce qui doit expliquer cela. Sinon, je n'envisageais pas cette recette pour des diabétiques, mais pour ceux qui suivent le dit régime IG à des fins amaigrissantes. Les diabétiques comme tu le sais se doivent d'être encore plus rigoureux, et je ne préfère pas me risquer à leur conseiller tel ou tel plat (leur régime relevant plus du médical je dirais). Tu fais bien d'écrire ta remarque, car ce n'était pas clair sur mon post.
Pour ce qui est de la recette, je n'ai pas essayé avec les patates douces, mais cela devrait très bien marcher. Peut-être en remplaçant le tahin par du beurre de cacahuète...

Mlle Pigut,
Si tu es très tahin, n'hésite pas à en ajouter une cuiller supplémentaire, histoire de vous rendre tous les deux accros à cette purée :)

Sandrine a dit…

Quelle belle idée de purée, ça a l'air délicieux :).

La fourmi des Caraïbes a dit…

Ho tien, j'en mettrais dans mon prochain "stoemp" !
(j'ai trois fournées d'okara au frigo et je pars en vacances dimanche... ça sent le compostage)
Sinon, pour l'IG des pdt, les manger avec la peau, ça marche aussi, je crois.

Virginie Péan a dit…

Merci Sandrine,
Avec l'okara de cacahuète, c'est très bon aussi. Encore faut-il dénicher des cacahuètes crues...

La fourmi des Caraïbes,
"stoemp" ? Voilà un plat que je ne connais pas. Pelées ou pas, les pommes de terre gardent un fort IG. Mais ce n'est pas si grave quand on est en bonne santé et que l'on a une alimentation riche en légumes par ailleurs. Pour les régimes amaigrissants, c'est une autre histoire, mais avec ces régimes, c'est toujours une autre histoire...
Bonnes vacances à toi !

La fourmi des Caraïbes a dit…

Pour Julie, la patate douce n'est pas une pomme de terre, (ce n'est pas du tout la même famille de plante)
Ajouter des fibres fait baisser l'IG, c'est pour ça que les aliments riche en fibre on un IG bas, justement, comme les céréales complètes par rapport aux céréales raffinées.

Mély a dit…

J'affectionne particulièrement la purée maison... Ma mère en fait une délicieuse (avec du lait & du beurre).

Je n'ai jamais goûté à l'okra... Mais, fût un temps, j'utilisais un après-sahmpooing qui en contenait ! :-)
C'était un après-shampooing de la marque lush !

Virginie Péan a dit…

La fourmi des Caraïbes,
Merci pour tes précisions. Je repense à tes 3 fournées d'okara... J'ai déjà essayé cette purée avec 2 fournées et ça passait très bien. L'idée est que l'okara passe incognito tout en améliorant la constistance et le goût de la purée. Petite précision : je fais ma purée épaisse (à la suédoise...).

Mély,
Je n'ai encore pas utilisé l'okara pour des cosmétiques. Un petit doute quand même : l'après-shampoing était-il à l'okara ou à l'okra ? Car ce ne sont pas les mêmes ingrédients. L'okara est la pulpe de soja (résidu de la réalisation du lait de soja) tandis que l'okra est le "gombos" ou "lady's finger", un petit légume vert consommé notamment en Afrique tropicale et en Inde (http://fr.wikipedia.org/wiki/Gombo).

urban vegan a dit…

Aux Etats-Unis, nous appellons les plats forts comme ca "comfort food."

I hope you are well. I am sorry I've been out of touch.

Virginie Péan a dit…

Urban Vegan,
Effectivement c'est la bonne expression : Comfort food!
Et en plus, c'est tout confort à réaliser, car les pommes de terre cuisent toutes seules...