dimanche 21 janvier 2007

Pithiviers ou Galette des rois frangipane au confit de rose et à la fève Tonka / Pithiviers King Cake with Rose Jam & Tonka feva

English recipe : end of post


Weekend Herb Blogging # 66



Tradition populaire au carrefour de l’histoire politique et religieuse (entre autres française), la galette des rois se fête en principe au moment de l’Epiphanie. Le jeu veut qu’elle cache une fève (avec le temps devenue en porcelaine puis en plastique). On coupe le gâteau en autant de part plus une, celle dite « du Bon dieu » ou « du Pauvre » qui sera offerte au premier mendiant frappant à la porte (cette coutume étant celle qui s’est perdue le plus rapidement...). Le plus jeune des convives se cache sous la table et attribue ainsi de manière aléatoire les parts. Celui qui recevra la part avec fève sera nommé roi pour la journée et sera chargé d'offrir la prochaine galette. Si ce jeu fait désormais le bonheur des enfants, il doit son origine aux Saturnales de Rome, en Antiquité, la fève servant alors de bulletin de vote pour élire le roi des banquets. La France n'est pas la seule à observer cette tradition.
Les recettes de la Galette des Rois sont plurielles. En France, on prend l’habitude d’opposer la frangipane du nord à la brioche aux fruits confits du sud, ce qui est réducteur. En fait, à l’origine, ses recettes sont bien plus nombreuses, se singularisant selon les régions. Avec le temps, cette diversité s’est modifiée : les particularités régionales se sont effacées, tandis que les championnes Frangipanes et Brioches aux fruits confits se montrent multiples. Ainsi la Galette frangipane, également appelée Pithiviers (de la commune homonyme Pithiviers, dans le Centre) est un gâteau de pâte feuilletée fourré d’une pâte d’amande ; désormais, on en connaît aux poires, au chocolat, à la fraise, etc.


C’est dans le prolongement de cette tendance, que j’ai pensé à une frangipane au confit de rose et à la fève Tonka, à mi-chemin entre celle au Ylang Ylang créée l’année dernière et la composition Millefeuille au confit de rose et à la crème de fève Tonka, Nougat mou de malt et Poêlée de litchis au Marsala, pour Ecolo Pop.
J’avais préparé la pâte feuilletée à l’avance, puis réservé celle-ci au congélateur. Petite erreur de ma part, je n’ai décongelé que la moitié nécessaire. Il m’a donc fallu abaisser au maximum mes modestes 200g de pâtes, d’où une feuilletée particulièrement fine, au rendu final très léger et croustillant.

Ingrédients
400 g de pâte feuilletée (ou 200g pour une pâte très fine)
100 g de sucre de canne complet
50 g de confit de rose (plus prosaïquement appelé confiture de rose)
200 g d’amandes
150 g de margarine
1 cuiller à soupe de crème de soja liquide
50 g de farine d’épeautre ou de blé
1 fève Tonka
facultatif : 1 pincée de sucre rapadura + huile végétale pour la décoration
facultatif : 1 fève (par exemple un haricot sec, tout simplement)

Préparation
Mixez le sucre pour le réduire en poudre. Faites de même avec les amandes en y ajoutant la fève tonka. Dans un saladier, mélangez à ces poudres, la farine. Ajoutez la margarine, la crème soja et le confit de rose. Mélangez bien.
Abaissez la moitié de la pâte. Garnissez-en un moule à tarte (huilé s’il n’est pas en silicone). Répartissez le mélange. Placez 1 fève si envie.
Abaissez la deuxième moitié de pâte feuilletée. Recouvrez avec le mélange et pincez les bords. Avec une fourchette, piquez-la, de manière à ce qu’elle ne boursoufle pas de façon inesthétique. S’il vous reste un peu de pâte servez-vous en pour la décoration.
Facultatif : dans un petit bol, combinez un peu de sucre rapadura à de l’huile. Peignez la tarte avec.
Enfournez à 180°C pendant ½ heure environ.

Recipe
14,3 oz puffle crust (or half, for a thin crust) * 3,6 oz cane sugar * 1,8 oz rose jam * 7,1 oz almonds * 5,4 oz margarine * 1 tbsp soya cream * 1,8 oz flour * 1 Tonka feva * optional : 1 pinch of sucanat sugar + oil * optional * 1 feva (for instance 1 dry bean)
Reduce in powder cane sugar + tonka feva + almonds. In a large bowl add soya cream, margarine and rose jam. Mix. Roll ½ of crust to garnish 1 large tart tin. Pour mixture in. Optional : insert a feva in the mixture. Then roll the second part of crust and cover mixture with. Prick with a fork, then pich the sides of the 2 crusts togethen to close the cake. If some crust is remaining, use it to decorate the cake. Optional : mix sucant sugar + oil the pint the cake with.
Bake in oven for ½ an hour, at 350°F.



__________________


Weekend Herb Blogging est un rendez-vous hebdomadaire et itinérant à l’initiative de Kalyn, de Kalyn’s Kitchen. Chaque week-end, des bloggers postent des recettes à base d'herbes, de fleurs et autres végétaux du jardin. Cette semaine, Scott de Real Epicurean. Pour lire son résumé, visitez son blog d’ici demain.

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

Scott at Real Epicurean a dit…

Sounds great - from what I can understand! :p

Catherine a dit…

Bon, je sais, je ne suis pas végétaliene... et pourtant, voilà une galette des roisqui me plaît, me plaît!!!!!

Kalyn a dit…

Sounds very tasty, but I have no idea what a feva is? Is it some kind of fruit? Just a guess. I see you found the new banner. My brother is so great.

simcooks a dit…

Thanks for visiting my blog and leaving a comment. I like that you have an English translation in yours! I've never tried this kind of cake, but it sounds good :)

Virginie a dit…

Merci pour vos commentaires / thanks for your comment. Kalyn, next time I use Tonka feva, I'll write some words about it and show a photograph. It tastes so nice...
Yes, I found your beautiful new banner.

Anonyme a dit…

En fait l'origine de la frangipane est italienne (comme souvent dans la cuisine française) et était connue en provence avant d'arriver dans le nord (voir google: origine de la frangipane).

Virginie Péan a dit…

Merci pour cette précision. C'est intéressant d'apprendre comment des recettes voyagent...