dimanche 11 juin 2006

Tartinade aux orties / Nettle Spread

Farouches et si tendres orties… Il y a trois semaines, je les ai mises à l’honneur avec Une soupe épicée aux orties et à la noix de coco. Je récidive avec une tartinade aux accents moins indiens, mais toujours très aromatiques.

Ingrédients
3 poignées de feuilles d’orties (choisissez-les parmi les jeunes/dernières pousses)
500 g de tofu
1 petit oignon
3 cuillers à soupe d’huile d’olive
1 cuiller à soupe de miso (j’ai pris du miso de riz noir)
2 branches de thym
2 feuille de sauge

Préparation
Protégez vos mains avec des gants en latex/de cuisine et lavez les feuilles d’ortie dans une bassine d’eau. Egouttez-les et procédez à une cuisson vapeur 5-10 minutes.
Emiettez le thym. Réunissez tous les ingrédients dans le bol du mixer. Actionnez le mixer jusqu’à obtention d’un pâté végétal.


Voici ma contribution à la 36ème édition du Weekend Herb Blogging, un évènement culinaire à l’initiative de Kalyn , hébergé cette semaine par Cate de Sweetnicks. Retrouvez sur son blog d'autres recettes à base d'herbes et de fleurs, postées ce dimanche par des bloggers à travers le monde, puis réunies et commentées par Cate elle-même à partir de lundi en journée. Cate s'investit par ailleurs dans le Weekend Dog Blogging - vous pouvez jeter un oeil à la collection de photos canines et blogosphèriennes dès aujourd'hui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 commentaires:

Kalyn a dit…

I'm ver curious about how the nettles taste, as I've never tried them. By the way, it's a great idea to list the post title in English and French both. It helps us poor Americans who only know one language. (Well, I did take French in high school, but I never really did master it.)

Virginie a dit…

Thank you Kalyn. The nettle taste reminds me the smell of raw french beans and has got the softeness of a duvet. Very odd, but delicious.

Catherine a dit…

Mes voyages au fils des blogs culinaires ne cessent de m'étonner... et là encore! des orties!!! Moi qui ne voyait en cette plante que de mauvais souvenirs d'enfance (piquures et compagnie!!), je la regarderai désormais d'un autre oeil!

Fabienne a dit…

Je vais faire suivre ton billet à mon amie Anne, dont le jardin est envahi par les orties...

Virginie a dit…

Un potager qui ne nécessite pas d'entretien : quelle chance elle a ton amie. Enfin, elle ne le voit peut-être pas sous cet angle là, ce que je peux comprendre. Les orties se développent par rhizomes et peuvent devenir effectivement très envahissantes. j'en sais quelque chose. Un été, mon boulot en Ecosse aura consisté à arracher les orties d'un champ pour en faire du fumier. Cela prenait des jours et des jours et mes gants de jardin ont fini par être troués !

Alhya a dit…

de l'ortie, cette saleté m'a tellement fait souffrir petite (ah, j'avais le don pour me coller les jambes dessus!!!) que je peux pas, c'est psychologique je crois, j'ai peur que ça me pique à l'intérieur ;-)) lol!

mamapasta a dit…

Les orties se développent sur un sol très riche en azote, c'est signe de fertilité, Anne a de la chance (même si elle n'a pas l'air de le savoir!)
Je vois un pain noir qui ira bien avec
cette saveur herbacée ortie / oignon.....

Dorian a dit…

Je t'avoue que je ne mangerai pas toujours ce que tu prépares... je suis un redoutable carnassier... par contre je ne me lasse pas de la créativité que tu mets en oeuvre dans tes recettes ! cela dit celle-ci je la tenterai bien !!!

jacketpascale a dit…

tu as raison d'utiliser les orties, moi j'ai déjà essayé mais pas top car trop vieilles les feuilles !

csil a dit…

pour tous ceux et celles qui n'arrivent pas a se réconcilier avec les orties (et ceux qui les aiment déja !) voici quelques recettes bien appétissantes
http://www.naturosante.com/rubriques/recettes/#Les_orties

bon appetit !

Shantala a dit…

Il faut savoir que l'ortie contient 40% de son poids sec de protéines (plus que le soja).Equilibrée en acides aminés, ses protéines foliaires ont, contrairement à une idée reçue, autant de valeur que celles de céréales et des légumineuses. Riche en calcium, phosphore, fer, sodium, potassium et magnésium, elle contient aussi de la Provitamine A, vit B1, B2, PP, et vit C 6 fois plus que l'orange. L'ortie est le légume vert le plus riche en Vit C.
La tradition populaire a souvent associé la chlorophylle de l'ortie au sang qui coule dans nos veines ; aujourd'hui les scientifiques ont démontré que les molécules des deux liquides étaient quasiment identiques !
N'oubliez pas que l'ortie perd son piquant : à la cuisson (un simple ébouillantage suffit).
: Au séchage (24h à l'ombre)
: Au mixage à cru
: confite dans l'huile.
Et n'ayez aucune crainte, vous ne risquez pas de brûlure d'estomac.
Infos extraite du livre : "Saveurs d'Ortie" d'Anne-Jeanne et Bernard Bertrand Editions de Terran.
Pleins de recettes plus intéressante les unes que le autres, du pain, aux soupes, aux entrées, avec le poisson, la viande et pour finir en dessert.
L'ortie n'a pas fini d'être présente dans notre vie...
Shantala.

Cristina Mascareñas a dit…

J'adore les orties! Ma grand-mère en fesais souvent. Justement je viens de m'acheter le livre "SAVEURS D'ORTIE", avec plein de recettes òu l'ortie est le condiment principale. Cordialement, Cristina

http://vidaculinaria.blogspot.com/2007/08/ortigues.html
http://vidaculinaria.blogspot.com

Virginie a dit…

Merci pour ces précieux renseignements Shantala et bienvenue Cristina.