samedi 3 juin 2006

Mousse Choco-café, poudrée de réglisse vanillée (sans œufs, sans beurre)

Autant le dire de suite, la consistance bulleuse de la Mousse au Champagne chocolaté présentée la semaine dernière était certes spectaculaire, mais unique aussi pour une mousse sans œufs. Son ingrédient magique, la levure de boulanger, gonfle en fermentant et donc en produisant un puissant goût alcoolisé. Si l’on souhaite rester plus sobre tout en variant les parfums, d’autres alternatives végétales existent. Leurs textures, moins aérées les éloignent en apparence de la traditionnelle mousse au chocolat. Ne tournez pas pour autant les talons. Elles réservent en elles d’autres atouts : légèreté, fondant et plasticité question arômes.
Commençons aujourd’hui par la première : celle qui est très populaire parmi les végés outre-Atlantique et qui connait un succès relatif en France depuis qu'elle a été publiée par Valérie Cupillard dans Sans lait & Sans œufs.  Ces derniers temps, on l'a déjà aperçue sur Impros Culinaires Végétaliennes, puis Chez Cléa (avec dose de chocolat doublée et ajout d’huile essentielle d’orange). Je vous en propose ma variante. Une surprenante association Café/Réglisse avait attiré mon attention sur Assiettes ; j’ai profité de cette mousse au chocolat pour la tester. Bonne idée ! Elle est terriblement raffinée.

Ingrédients
400 g de tofu soyeux
100 g de chocolat noir extra noir
1 cuiller à soupe de cacao en poudre dégraissé (peut-être facultatif – pour moi indispensable : renforce la puissance du cacao dans la mousse)
15 ml (1 verre) de café chaud et serré (pas fait avec du soluble , de préférence)
7 à 14 cuillers à café de sucre rapadura
1 gousse de vanille (j’ai pris celle de Mayotte, si parfumée)
6 pincées de poudre de réglisse (si comme moi, vous n’en avez pas, mixez des menus morceaux de bâtons et tamisez pour en récupérer un peu de poudre – c’est galère, mais bon…)

Préparation
Préparez l’équivalent d’un verre de bon café.
Fendez votre gousse de vanille en deux et grattez l’intérieur pour récolter le maximum de poudre noire. Réservez la peau pour infuser légèrement un autre dessert ou mieux, plongez-la dans le café très chaud, pendant ¼ d’heure à couvert.
Dans un mini-hachoir, mixez 1 à 2 cuillers à café de sucre rapadura, la poudre de réglisse et l’intérieur de la vanille. Réservez.
Au bain-marie, faîtes fondre le chocolat en morceaux dans le café, infusé ou pas.
Mixez le tofu, le chocolat + café, la poudre de cacao et 6 à 12 cuillers à café de sucre rapadura. Il est difficile d’évaluer un dosage de sucre moyen. Personnellement je préfère les desserts peu sucrés, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Alors ajoutez le sucre au fur et à mesure, jusqu’à satisfaction. Versez votre mousse dans 4 à 6 ramequins. Et laissez reposer toute la nuit. Cela permet à la fois au tofu de s’imprégner des saveurs de café et de cacao, et à la mousse de gagner en légèreté.
Le lendemain, au moment de servir, parsemez vos coupes de sucre vanillé au réglisse.
_________________

Note : j’utilise dans cette recette du sucre rapadura, produit à partir de la canne à sucre et vendu en magasins bio. Sa couleur est celle du caramel et son goût rappelle ceux de la vanille et de la réglisse, d’où son intérêt dans cette recette-ci. Mais vous pouvez essayer avec du sucre de canne complet ou du muscovado, pour alléger ou renforcer les saveurs.

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires:

Clea a dit…

Parfait pour clore un repas festif !

debo76 a dit…

mince, je viens d'utiliser ma brique de tofu soyeux pour faire une autre recette! il va vite falloir que j'en rachete pour tester ta mousse qui est plus qu'appétissante!

Rosebud a dit…

Encore une recette originale à tester :) Le problème c'est que je ne peux pas tout tester pour moi toute seule ...
Virginie, tu nous gâte trop !

Pour la réglisse, j'ai déjà lu que l'on pouvait faire fondre du Zan (si tu en trouves !) ou des Cachou dans un peu de liquide.
Mais je ne sais pas si ces bonbons sont végan.

Virginie a dit…

Merci Rosebud pour le tuyau. Je crois bien que les cachous sont vegans.

Ninnie a dit…

Je suis vraiment contente de ta visite sur mon blog, puisqu'elle m'amène au tien. Ton dessert me charme, moi qui tente le plus possible d'éviter les plats trop gras. Merci!

Thalie a dit…

oh génial... mais quelle nouille je suis !
Dans la vie, il n'y a pas de hasard.
J'étais ce matin dans ze grande épicerie orientale de LYoN et j'hésitais à prendre ce petit sachet de poudre de réglisse.
Non pas que je ne sache quoi en faire mais j'avais déjà largement abusé quant aux emplettes précédentes sur le marché et tout et tout.
Et je me suis dit : "ma grande, ce sera pour plus tard, fais d'abord les recettes pour lesquelles tu as déjà acheté tous ces ingrédients."
Et je reposais ma poudre de réglisse (note l'appropriation immédiate du dit produit ;o) lol).
Et je tombe sur cette recette.
Ok, j'ai compris, il n'y a pas de hasard...
Et j'adore les déjà-vus et les coïncidences de ce style ;o)
Merci Virginie

Virginie a dit…

Eh bien merci Thalie, car grâce à cette heureuse coïncidence, je viens d'apprendre que l'on peut se procurer la dite poudre de réglisse en épicerie orientale. Je vais chercher.

Leirou a dit…

Bonjour Virginie ! ça fait plusieurs jours que je passe voir ton blog... quand je manque d'imagination pour me faire à manger :D

Il est vraiment super, bravo !

Fabienne a dit…

Je la fais souvent et je l'adore, ce soir encore je vais en faire une !

bonheursdesophie a dit…

j'ai aussi testé la recette de Cléa. Délicieux

anne a dit…

Je suis contente de t'avoir inspirée...
Si vous voulez du réglisse en poudre, je l'ai trouvé à paris chez Goumaniyat (3 rue Charles-françois Dupuis 75003) si vous passez à paris, c'est le paradis des épices.