samedi 1 avril 2006

Gratin océanique ou la brandade de poisson d’avril

Ce plat me fait penser aux purées de poissons que je mangeais de temps à autres quand j’étais petite. En meilleur peut-être, car plus onctueux. En outre, cette recette convient bien à ceux et celles qui désirent se lancer dans la cuisine aux algues, car leur goût est prononcé juste ce qu'il faut.
Je l’ai réalisé avec des spaghettis de mer (aussi nommées Matsumo) séchées. Ce sont de longues algues vert-olive communes sur les côtes bretonnes, et visibles sur des rochers découverts lors des grandes marées. On peut les remplacer par des algues Izikis, ou, pour un petit goût rappelant celui des fruits de mer, par 1/2 à 1 feuille d’algue nori émiettée.
Toutes ces algues se procurent en magasins asiatique et biologique.


Ingrédients
400 g de haricots blancs cuits
20 g de spaghettis de mer séchés
80 g de flocons de céréales (j’ai mis 40 g de millet + 40 g de riz)
1 cuiller à soupe de crème fraîche de soja épaisse (par ex. sojami en mag. bio ou sojasun en mag. d’alimentation traditionnelle)
3 gousses d’ail
tamari, sauce soja (j’ai mis 2 cuillers à soupe, car je n’avais pas salé les haricots blancs pendant leur cuisson)
1 cuiller à soupe d'un mélange d'herbes dit "pour poisson" (dans le mien, il y a : aneth, thym, romarin, persil, ciboulette et coriandre)

Préparation
Rincez et mettez à tremper les spaghettis de mer, 10 minutes.
Mettez également à tremper les flocons de céréales dans un peu d’eau.
Faites cuire les spaghettis 10 minutes dans leur eau de trempage.
Mixez ensemble tous les ingrédients, en ajoutant éventuellement de l’eau de cuisson des spaghettis.
Versez dans un plat à gratin huilé. Facultatif : saupoudrez de levure de bière.
Faites cuire à 150°C 5 minutes, ou plus si vous souhaitez atténuer la saveur « aïllée ».



Un délicieux gratin, très riche en protéines, minéraux et oligo-éléments. Accompagné de légumes, et servi avec une tranche de pain ou des céréales cuites (pour maximiser la qualité de ses protéines), il deviendra complet.
Sur la photo de gauche : gratin océanique + tranche de pain d'épeautre tartiné de tahin et de miso + carottes et épinards vapeur arrosés de huile de colza, tamari et jus de citron + au centre sauce tomate sans tomate

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

Loïse a dit…

C'est très original.j'ai justement des haricots blancs que j'avais achetés pour préparer un cassoulet macrobiotique à partir d'une recette d'hélène Mogariños mais ça n'est plus trop la saison.Par contre, là, Je ne dispose que d'un mélange d'algues déshydratées(lima)penses tu que cela puisse convenir?

Clipoye a dit…

Bien dympa et du jamais vu comme recette (du moins pour moi!).

Fabienne a dit…

Je vais tester mais sans aïl, j'y suis allergie, mais les spagghetti de mer j'adore... Merci et bravo pour ta créativité...

Virginie a dit…

Merci.
Loïse,
Si mon souvenir est bon, les mélanges d'algues chez Lima se composent de Nori + Dulse + Laitue de mer. Tu obtiendras un gratin avec une note de fruits de mer, de champignons et un goût d'océan très doux. L'ensemble sera moins corsé qu'avec les spaghettis de mer, mais je ne vois pas pourquoi cela ne marcherais pas.
Fabienne,
Je note ton allergie à l'aïl. Tu peux le remplacer par des épices, si tu veux, histoire de relever l'ensemble (par ex. un mélange de graines de fenugrec + graines de coriandre + poudre carvi + poudre paprika - 1/2 c à café de chaque).
A bientôt !

Clea a dit…

Voilà encore une recette que je vais noter !

azalaïs a dit…

c'est drôle tu n'as même pas mis de pommes de terre!mais que sont exactement les spaghetti de la mer?c'est indispensable j'imagine pour la recette!où peut-on en acheter?

Marina a dit…

original j'aime bien