mercredi 1 mars 2006

Les pommes d’ambre : un parfum médiéval

Pendant la saison des oranges, il y en a qui remplissent leur stock de confitures ; moi, je me contente de renouveler ma collection de pommes d’ambre. Drôles de boules à picots, curieux grigris alimentaires… Vous en avez sûrement déjà vues. Déjà au Moyen-Age, et notamment à partir du 14ème siècle, en Europe, ces parfums d’ambiance, réalisés avec de la girofle importée d’Orient, étaient très prisés dans les demeures princières. C’est d’ailleurs de là qu’est né notre mot « pommade ».
Mais vous, en faites-vous ?

Procédé de fabrication
Il est facile de fabriquer des pommes d'ambre. Ne sont nécessaires que des clous de girofle et des agrumes bien frais, le plus souvent des oranges. Avec les clous de girofle, piquez, piquez et piquez vos fruits. Certaines personnes s’aident au préalable d’aiguilles pour percer les agrumes : cela ménage les pouces et évite d’écraser les têtes des clous de girofle.
Il est possible de créer des motifs et lignes géométriques à travers les piqûres, mais prenez garde à ne pas trop espacer les clous de girofle les uns des autres : plus vous piquerez, plus le jus de l’agrume s’évaporera et moins votre fruit risquera de pourrir au bout de quelques jours (ce qui n’est évidemment pas l’intérêt).
Une fois, j’ai suivi les indications d’un livre lequel conseillait de saupoudrer la pomme d’ambre d’un mélange d’épices et de poudre d’iris, et de fixer l’ensemble. Le but était d’amplifier les senteurs. Mais l’allure de ma pauvre pomme était bien poussiéreuse. De même, il paraît que lorsque les pommes ne dégagent plus d’odeur, il suffit de les plonger dans de l’eau, puis de les laisser macérer dans un bain d’épices pendant quatre semaines, afin qu’elles récupèrent leur « verdeur ». J’avoue que, au bout d’un certain temps, je les renouvelle, tout simplement (parfois cependant, lorsque j’y pense, je les ravive en les enduisant de quelques gouttes d’huiles essentielles).

Variante plus cheap… Il m’est arrivé de recycler mes peaux d’orange en les nettoyant et les piquant de clous de girofle. Comme le jus est absent, le risque de pourrissement est nul, en contre-partie la diffusion d’odeur est moindre.

Les pommes d’ambre peuvent être posées sur un meuble ; n’oubliez pas dans ce cas de les tourner de temps en temps pour que le jus s’évapore uniformément. Le plus simple reste de les suspendre, grâce à une ficelle ou du rafia.

Modes d’utilisation
- Dans le frigo : finies les mauvaises odeurs !
- Dans les pièces à vivre : pour créer une ambiance épicée. Cette année, dans mon bureau, j’ai suspendu au plafond une guirlande de pommes d’ambre et de bâtons de cannelle. Comme ça, blogger devient encore plus agréable…
- Dans une penderie : pour repousser les mites et parfumer délicatement votre linge. Distinguez-vous ma vieille peau d’orange piquée, à côté des plaques de cèdre (également un repousse-mite) ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 commentaires:

Dorian a dit…

je ne connaissais pas du tout et la découverte me plait bien... par contre je n'ai pas la moindre patience donc je vais essayer de trouver des petites mains pour réaliser au moins une de ces pommes d'ambre !

Virginie a dit…

On reconnait les futés...

Fabienne a dit…

Je ne connaissais pas leur utilisation comme repousse mite, c'est bien mieux que les boules blanches vendues qui puent ... Merci pour ce grand truc

marie-odile a dit…

bonjour,
cela faisait un moment que je n'en avait pas fait (et dans un jour de faignantise j'ai eu même utilisé des kumquats...). Tu utilises quelles huiles essentielles : orange? citron? girofle?
merci
marie-odile

Papilles et pupilles a dit…

Ma fille m'en a fait à l'école en cadeau de Noël. Il ne faut pas mettre trop de clous de girofle sinon ça sent très fort. J'aime beaucoup aussi.

Virginie a dit…

Fabienne,
C'est vrai que ça n'a rien à voir avec ces boules puantes dont l'odeur colle au linge. J'aime aussi les plaques de cèdre. Tous les six mois, il suffit de les poncer un peu pour raviver leur odeur.
Marie-Odile,
Tu peux utiliser les huiles essentielles que tu préfères. Sur mes guirlandes, je pose de l'HE d'orange sur les pommes d'ambre et de cannelle sur les bâtons de cannelle. Mais il n'y a pas de règle.
Anne,
Joli cadeau de Noël ! Il n'est pas conseillé de recouvrir TOUTE la surface de l'orange avec des clous de girofle, sachant que la pomme va diminuer en volume au fur et à mesure de son dessèchement. Ceci dit, par expérience, si on n'ajoute aucun produit chimique, il vaut mieux multiplier autant que possible les piqûres (cf la photo dans le panier), sinon le fruit ne tient pas l'année. Après on peut choisir de renouveler plus souvent ses pommes d'ambre aussi.
Si l'odeur te gêne, tu peux essayer d'alterner piqûre simple et piqûre avec clous de girofle, ou alors choisir des petits fruits... C'est difficile d'en dire plus car je ne sais pas ce que "trop de clous de girofle " signifie pour toi.
A bientôt.

bonheursdesophie a dit…

je ne connais pas du tout. je vais essayer. Merci

Vincent G a dit…

Je ne connaissais pas. L'idée est vraiment sympa. L'essayer c'est l'adopter.
Bravo et merci.
Vincent

Ninette a dit…

C'est vrai que c'est long et que ça fait mal aux doigts mais quel bonheur, moi je suis fière de moi quand je fini une pomme d'ambre, c'est très décoratif, ça parfume, et c'est naturel. Je m'amuse aussi à entourer l'orange d'un ruban, et j'alterne les couleurs, en fonction de la déco de ma pièce.

bianca a dit…

super merci je cherchais une technique ! je me lance ce soir !
bianca http://fofoetbianca.canalblog.com/

bianca a dit…

super ma pomme (enfin orange) est finie extra mal aux doigts oui ! mais penible l aiguille ... super contente moi je vais voir comment ca vieilli et je vais recommencer ! bisous

Eldje a dit…

Salut,
Je venais juste parque j'avais mal aux dents, en fait c'est toujours le cas, mais au moins j'ai pensé à autre chose.
Bref nouvelle propriété du clou de girofle: Penser à autre chose qu'aux dents pendant la tempête.
Je vais essayer les pommes d'ambre, en plus je suis à Cartagène, entouré d'orangers, et je ne peux pas saquer les bouteilles d'airwick.

Bridge a dit…

Il y a une trentaine d'années, nous confectionnons ces pommes d'ambre comme repousse-insectes dans les camps scouts

antoine a dit…

Bonjour,
Je vois que les pommes d'ambre plaisent a tout le monde y compris moi car j'en ai fait une pour l'anniversaire de ma mère en catimini pdant quelle était au supermarché et ce matin (y'a 30 minutes) elle a adoré mais le plus drôle c'est que son père lui en avait fait une petite et elle en a des souvenirs très "odorants "
Voilà j'y ai passe 45min ou1h a la faire mais sa en valait le coup et je le dur haut et fort FAITES DES POMMES D'AMBRE
P.S:j'ai 12 ans

Miss Paprika a dit…

Très intéressant cet article. Voici un complément que j'ai mis sur mon blog à copier-coller dans votre navigateur:
http://www.misspaprika.com/blog/entry/27-La-petite-histoire-de-la-pomme-d%27ambre

La période de l'avant est propice à la multiplication des pommes d'ambre.
Cordialement. Miss Paprika