mardi 23 mars 2010

Tarte rustique au chou frisé et à la mélisse / Free Form Tart with Kale and Lemon Balm


English translation below

C'est le printemps !


Les légumes nouveaux arriveront bientôt sur les étals des maraîchers. En attendant, voici une tarte printanière, avec un chou d'hiver. Je n'ai pas résisté à la parfumer avec quelques feuilles d'une mélisse encore gardée précieusement à l'intérieur. Pour la forme, j'ai repris l'idée de la tarte sans moule de Pascale, un mode de présentation bien connu des anglo-saxons. Cela donne un côté familial et champêtre, et puis... je trouve très esthétique le drapé de la pâte à tarte.
Cette tarte se déguste chaude comme froide.



Recette
Pour la pâte : 150 g de farine de blé T65 - 90 g de farine de millet - 2 cuillers à soupe de graines de sésame - 2 cuillers à soupe d'huile d'olive - 10 cl de lait de riz - 1/2 cuiller à café de sel
Pour la garniture : 500 g de chou vert (sans les grosses nervures) - 1 oignon blond - 2,5 cuillers à soupe de feuilles de mélisse - 2 cuillers à soupe de farine de pois chiche - 1 cuiller à soupe d'huile d'olive - sel, poivre
Hacher grossièrement le chou frisé, émincer l'oignon. Dans une sauteuse, faire chauffer l'huile, jeter l'oignon, faire blondir. Ajouter le chou frisé et laisser cuire à feu doux pendant une dizaine de minutes, à couvert. Hors du feu, ajouter la farine de pois chiche et 2 cuillers à soupe de feuilles de mélisse grossièrement ciselée. Verser dans un saladier, passer au mixer plongeant. Saler, poivrer.
Pendant que le chou cuit, préparer la pâte. Dans un saladier, mélanger les farines, le sel et les graines de sésame. Verser l'huile, mélanger. Verser le lait de riz, mélanger puis pétrir 10 secondes. Abaisser sur un plan de travail fariné. Pour ma part, j'ai directement abaissé la pâte sur une feuille de papier sulfurisé, puis ai ajusté l'arrondi de la tarte aux ciseaux cranteurs - ce qui est facultatif ! Quoiqu'il en soit, la tarte cuira sur plaque doublée d'une feuille de papier cuisson.
Etaler la garniture sur la pâte, en laissant 3-4 cm de libre sur les bords. Replier les bords. Enfourner dans un four préchauffé à 220°C et cuire pendant 10 minutes. Baisser le thermostat à 190°C et poursuivre la cuisson pendant 15 minutes. 
Parsemer la tarte avec la demi-cuillérée restante de feuilles de mélisse.
Variantes : vous n'avez pas de feuilles de mélisse, de farine de millet ni de pois chiche ? Vous pouvez les remplacer respectivement par 1/2 jus de citron (à mélanger avec le chou cuit), de la farine d'épeautre et de soja (ou de l'okara de soja). De même, à la place du chou frisé, on peut prendre du chou de Milan ou encore des feuilles de blettes. 


Cette recette sera bientôt publiée dans la revue FémininBio.

_______________________

It's Spring! We will find soon new vegetables in stores and markets. For the moment, here is a Spring tart with a Winter Kale. I couldn't resist adding some leaves of a Lemon Balm that I still protect from the cold at home. To give a change, this tart is free form, an idea I took on Pascale's blog
This tart is wonderful hot or cold.


Recipe
For the crust: 150 g of wheat flour - 90 g of millet flour - 10 cl of rice milk - 2 tbsp of sesame seeds - 2 tbsp of olive oil - 1/2 tsp of salt
For the filling: 500 g of kale (without the big ribs) - 1 onion - 2,5 tbsp of lemon balm leaves - 2 tbsp of chick pea flour - 1 tbsp of olive oil - salt, pepper
Chop the onion and kale. In a hot pan, sautée the onion in oil. Add the kale, cover and gently cook for 10 to 15 minutes. In a large bowl, mix the cooked kale with onion, the chick pea flour and 2 tbsp of coarsely chopped lemon balm. Blend, season. 
While the kale is cooking, you can make the crust. In a large bowl, mix the flours, the salt and sesame seeds. Add oil, mix. Add the rice milk, mix then knead for 10 seconds. Roll then transfer on a cooking paper (on a cooking tray). For my part, I rolled the dough directly on the cooking paper. 
Spread the filling, letting 3-4 cm free on the sides. Fold the sides. Bake for 10 minutes at 220°C, then 15 minutes at 190°C. Sprinkle with the remaining lemon balm leaves. 
Variations: you don't have lemon balm, millet or chick pea flour? Take instead 1/2 lemon juice (mixed with the cooked kale), spelt flour and soy flour.  

This recipe will soon be published on the internet review FémininBio.
Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

Sweet Faery a dit…

J'aime beaucoup les tartes réalisées sur ce principe. De toute façon, tout ce qui est rustique, j'adore !
Sur la même idée, je fais parfois des tartes sur pâte feuilletée sans bordure, directement sur la plaque du four. Les bords gonflent d'eux-mêmes. Bien sûr il faut une garniture assez lourde et éviter les aliments trop liquides mais pour une tarte aux pommes, par exemple, avec juste pommes, cannelle et poudre d'amandes, c'est l'idéal.

Marion a dit…

Cette tarte sent bon le printemps :) La pâte me tente beaucoup également, elle sort totalement de l'ordinaire, de quoi égayer un peu le déjeuner!

Spécialiste de l'éphémère a dit…

Hyper tentant! J'adore le chou frisé.

Amy a dit…

Perfect for spring! I love the energising boost of the taste of lemon, I might just try this one, thanks!

Virginie Péan a dit…

Sweet Faery,
Oui, effectivement je connaissais ce principe de la pizza/tartine (selon les découpes) avec pâte feuilletée. C'est une bonne alternative, et pour le coup je trouve que cela apporte de la sobriété plus que de la rusticité.

Marion,
En mélangeant les farines d'une pâte et en ajoutant des épices, des aromates et/ou des oléagineux, on peut décliner les pâtes à tarte à l'infini. C'est pratique pour ajuster les saveurs avec celles de la garniture.

Spécialiste de l'éphémère,
Moi aussi, c'est goûteux, polyvalent et éco. Pour le coup, c'est à regretter la fin de l'hiver. Heureusement qu'il reviendra ;)

Amy,
Welcome and thanks for coming. I discover this way your gigantic website and all its nice recipes.

Julie a dit…

Ouiiiiiiiiii c'est le printemps ! Et pour tout t'avouer... Il me tardait de pouvoir faire de belles tartes toutes colorées ! Le chou, on en viendra à bout... Ou pas ! En tout cas, on en a encore pour un petit bout de temps et ta recette tombe à pic pour ne pas en faire une aversion... Car j'en suis à la limite !

scally a dit…

J'adore. C'est une super idée de la faire en salée. Tu me donne des idées ...

mamapasta a dit…

la mélisse commence à pousser ici,dehors( la menthe aussi)
il reste des choux, je note cet accord citronné.

Virginie Péan a dit…

Julie,
Comme on peut être contradictoire : j'attends avec impatience les jeunes pousses de chou vert ! En fait, je suis surtout à la limite du chou blanc. C'est le genre de légume qui est suffisamment gros pour être cuisiné en plusieurs fois. Et au bout du plat N° Z, je n'en peux plus. Bizarrement le chou rouge ne me fait pas cet effet, peut-être parce qu'il a plus de goût, enfin moins un goût de chou... blanc ! Si tu n'en peux vraiment plus du chou vert, essaie avec des feuilles de blettes ou pourquoi pas des épinards.

Scally,
C'est fait pour ça les blogs : on se booste les unes les autres. Merci encore pour ton idée en tout cas.

Mamapasta,
Alors cette tarte tombe pile au bon moment. J'aurais voulu, je n'aurais pas fait mieux. Merci pour l'info, tu es mon calendrier du jardinier en personne.