vendredi 12 juin 2009

5 plats majeurs en cuisine d'Inde du Sud

En complément du dossier Spécial Cuisine d'Inde du Sud, publié dans Végétariens Magazine (mai-juin 2009), Halimah Ilavarasi a répondu à un entretien. Ses réponses sont publiées sur ce blog au fil des semaines.
Dans la 1ère partie, Halimah nous a présenté les 5 ingrédients essentiels en cuisine d'Inde du Sud. Voici la suite de l’entretien.

Peux-tu sélectionner 5 plats majeurs en Inde du Sud ?

Dosa (crêpes indiennes)
Impossible d'en faire l'impasse. La pâte est réalisée avec du riz et des lentilles fermentés ; finement étalée sur une poêle chaude, elle devient crêpe croustillante. Les Dosa sont délicieuses servies avec du Sambar et des chutneys.
De nombreuses variantes existent, comme les Dosa Masala (Crêpes fourrées aux patates épicées) ou les Dosa "Papier" (des crêpes si fines qu'elles s'apparentent à une feuille de papier)
Idli (gâteaux de riz)
Habituellement servis au petit-déjeuner en Inde du Sud. A base de riz fermenté, la pâte est versée dans des moules puis cuite à la vapeur. Pendant leur cuisson, les Idli gonflent, ils gagnent en légerté et en humidité. Ce plat, très diététique, se sert également avec du Sambar et des chutneys.
Photo : Seema Bhat



Puli Sooru (riz au tamarin)
Ainsi que son nom le suggère, le Puli Sooru est un plat de riz intensément aigre et épicé, car réalisé avec du tamarin et du piment séché. Pour le préparer, on cuit séparément puis mélange le riz et une sauce (à base de feuilles de curry, piment, curcuma et autres épices sautés dans une huile au gingembre). Beaucoup d'Indiens du sud en raffolent.
Photo : Kavitha Ravi



Rasam (soupe épicée)
Voici un plat traditionnel simple et très répandu en Inde du Sud. Cette soupe mêle plusieurs parfums : tamarin/citron, poivre, ail, oignons, cumin et curcuma. Elle s'accompagne à merveille de riz et de légumes. On rencontre de nombreuses variantes de Rasam, certaines incorporant des légumes.
Photo : Suganya



Sambar
Ce curry est facile à commander dans n'importe quel restaurant d'inde du Sud. Préparé avec des lentilles Toover (jaunes), ce plat copieux et riche en protéines peut contenir des légumes variés. Généralement, on le sert avec du riz, des idli ou Dosa.
Photo : Dalitoy



Dans Végétariens Magazine, Halimah Ilavarasi publie les recettes du Sambar, du Puli Sooru et du Rasam.


Retrouvez le blog de Halimah ici,
et le site de sa Pâtisserie végane .
Entretien et traduction : V. Péan
Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

lory a dit…

miam..j'adore la cuisine indienne, tellement parfumée!

La fourmi des caraïbes a dit…

C'est très interressent, je me rends compte que je ne connais pas très bien la cuisine d'Inde du Sud, car ces plats diffèrent un peu de ceux qu'on trouve en restaurant.

Renata a dit…

Virginie!
J'adore la cuisine indienne!!!

Agathe a dit…

Tout comme la fourmi ces plats sont éloignés de ceux qu'on a l'habitude de voir au resto.
Bizarre l'utilisation de riz/lentilles fermentés.

Anonyme a dit…

On laisse reposer la pâte (des fois toute la nuit) ce qui donne un petit gout aigre au Dosai pour une meilleur digestibilité

Bibe a dit…

Je te lis depuis un certain moment... Souvent je trouve des recettes intéressantes.
Tu pourrais m'indiquer ou trouver la recette pour les "Idli"? Je suppose que ca soit compatible avec le régime Seignalet.

Désolée pour les accents, mais j'écris avec un clavier hongrois.

Diana a dit…

Super intéressant merci.
Les ptites boules de riz me tentent bien. J'adore le tamarin.
A bientôt

Virginie Péan a dit…

Effectivement, la cuisine Indienne que l'on trouve dans les restaurants indiens français correspondent aussi aux attentes gustatives des Français. On retrouve la même chose avec les restos chinois, italiens... Je trouve toujours intéressant de découvrir comment les personnes cuisinent vraiment dans leur Pays. C'est aussi pourquoi je préfère faire directement appel à d'autres cuisiniers pour mes dossiers sur des cuisines étrangères. On en apprend tous, moi comprise.
Concernant les Idlis, je vais demander à Halimah. Merci.

Virginie P. a dit…

Bibe,
Faire des Idlis reste délicat et désormais, des Idlis pré-cuisinés sont en vente. Halimah s'aventure rarement dans leur réalisation et sa mère qui en cuisine régulièrement, mesure à l'oeil. Je pense que le plus simple est d'essayer d'après une recette disponible sur le net comme celle-ci :
http://www.indianfoodforever.com/indian-breakfast/idli.html
Bonne chance !