samedi 7 février 2009

Soupe Herbale Taïwanaise

Une nouvelle recette adaptée d'après la Taiwanese Herbal Soup Mee Sua de Chan Sook Han et avec des ingrédients qui m'ont été généreusement envoyés par Halimah.


Pour 4 belles assiettes
Dans une grande marmite, j'ai combiné 10 g de Bei Qi (Astragalus membranaceus, Astragalus mongholicus)...


... 5 g de Chuan Xiong (Levisticum officinalis)...


... 20 g de Dang Shen (Codonopsis pilosulae)...


... 15 g de dattes rouges (Hong Si Cao)...


...40 g de Yu Zhu (Polygonatum multiflorum)...


... 1 c. à café de poivre de Sichouan, 2 étoiles de badiane, 12 bols d'eau (env. 3 l). La recette initiale prévoyait 2 tranches de gingembre séchés, 2 tranches de vieux gingembre et 5 g d'écorce de cassia. J'ai mis 2/3 c. à café de poudre de gingembre. J'ai également ajouté 4 champignons shiitake séchés (afin de remplacer l'essence de champignon prévue ensuite)


Faire mijoter 1 heure. La soupe doit réduire de moitié. Réserver.
Ajouter 1,5 c. à soupe de baies de goji (Qi Zi), 1 c. à soupe de sauce soja, 2 petites c. à café de sel. La recette initiale proposait 10 g de Dang Gui tranché, 50 g de feuilletés de soja frits (fried beancurd puffs), 3 boulettes de poisson végétal tranchées, 1 c. à café d'essence de champignon et 20 g de sucre. J'ai mis 100 g de tofu ferme en cube, 1 c. à soupe d'algues dites du pêcheur (flocons) et 1 c. à soupe de sirop d'agave et 2 c. à soupe supplémentaires de sauce soja.
Faire bouillir 5 minutes, puis ajouter 2,5 c. à soupe de fécule (j'ai mis arrow-root) délayée dans 1/4 bol d'eau.


Cuire environ 300 g de pâtes de riz (mee sua) dans une casserole d'eau bouillante. J'ai cuit ces pâtes directement dans la soupe, pendant 7 minutes, avec 1 petit céleri-branche haché tranché et 12 champignons de Paris coupés en deux.
Dans une poêle, faire griller à sec 1 grande feuille de soja (beancurd sheet) coupée en gros morceaux. Ajouter à la soupe juste avant de servir.
Dans cette soupe, tout se mange, mis à part les noyaux des dattes rouges, les écorces de Bei Qi et certains morceaux de Dang Shen. Le résultat est très parfumé, avec des notes anisées.

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

Halimah a dit…

Wow! Looks good :) There's so many cuisines to try! So little time!

carochococo a dit…

le genre de soupe parfumé qui me fait craquer!

Clem a dit…

Je ne connais pas la moitié des ingrédients de cette soupe, qui me rappelle mon escale à l'aéroport de Hong Kong l'an dernier : on vendait ce type de plantes "médicinales" en sachets, mais c'était trop cher pour moi! Dommage, ça doit être bon...

mamapasta a dit…

j'espère que les emballages sont écrits en caractères latins, sinon il y a de quoi s'emmêler les pédales...Et ensuite...c'est médicinal ou seulement nourrissant?

diane a dit…

moi je ne connais pas plus de la moitié et donc cela m'attire odieusement!!!!!

Virginie Péan a dit…

Thanks again Halimah for making me discovering all these exotic ingredients.
Carochococo, Et moi donc !
Clem, d'après mon souvenir nombre de ces plantes ne sont pas onéreuses à Singapour. Les aéroports aiment bien les sous-sous des voyageurs, ceci-dit...
Mamapasta, ces soupes sont dites médicinales. Je ne l'ai pas précisé car j'ignore quelles sont les propriétés de cette soupe-ci. Pour une soupe rapide, les chinois achètent d'ailleurs des sachets de plantes (pour soupes herbales) déjà composés en fonction des propriétés médicinales souhaitées. Au niveau du goût ces mélanges sont plus ou moins heureux. Je me souviens d'un qui m'avait donné une soupe hyper-amère, sûrement très bonne pour la santé, mais moins pour les papilles (enfin celles d'occidentaux ceci-dit). Sur les échantillons que Halimah m'a préparés, pas l'ombre de noms latins. Le plus difficile pour nous est que la transcription de l'appellation chinoise sera différente selon qu'elle est faite en pays anglo-saxon ou français (car adaptation à l'accent).
Diane, nous avons un point commun.

Virginie Péan a dit…

Voilà Mamapasta, je viens d'ajouter les noms latins, en espérant que je ne me suis pas trompée... Au regard des propriétés ajoutées des plantes, selon la médecine chinoise, la soupe semble renforcer le système immunitaire et apporter de l'énergie.

mamapasta a dit…

codonopsis, c'est la campanule,
livesticum c'est la livêche, bien connue dans l'est de la France, j'en ai eu dans mes plates bandes,quand au polygonatum, c'est le sceau de salomon, qui pousse dans nos forêts
( celui là, je ne le savais pas comestible)...
tient, je vais me mettre aussi à faire de l'infusion dans mes soupes!
( enfin, dans la forêt, cet aprem, il n'y a pas encore grand chose qui pousse,à part des feuilles de ronces utiles pour la gastro, que je n'ai pas! )

Virginie Péan a dit…

Super Mamapasta, comme quoi ces plantes ne sont pas si exotiques... Et on peut se refaire cette soupe en évitant le CO2 dégagé par les importations.
Je ne savais pas pour les bienfaits des ronces. Cela peut toujours servir.