samedi 25 août 2007

Pistou à l'Umeboshi (et sans parmesan)

Ma dernière création pour FémininBio.



J'ai joué avec la belle note d'acidité des prunes Umeboshi lactofermentées (purée en vente en magasins bio).




Pour lire la recette,
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

Agnès a dit…

Miam! Va falloir que j'essaie très vite (avant qu'il n'y ait plus de basilic frais).
Au risque de passer pour une pinailleuse de la pire espèce, umeboshi s'écrit avec un s, pas un c (chi est la transcription d'un autre son en japonais) ;).

Virginie Péan a dit…

Merci, je me demandais justement comment ce nom s'écrivait réellement, sachant que sur les livres et les emballages, ça change tout le temps.