mardi 14 novembre 2006

Pour dire NON aux corridas

Honte à moi, je n’ai même pas réussi à regarder l’émission sur France 2 contre la corrida que je vous avais annoncée. J’y ai pensé, certes, mais avec 20 minutes de retard…
Hier Zara Whites, de Zara-Ecolo, reprenait le flambeau en nous rappelant la pétition lancée par l’Alliance pour la suppressions des corridas afin que cesse ce carnage déguisé en spectacle culturel. Toute culture n’est fait que pour évoluer (mêmes les ethnologues, qui ont tendance à figer une société par leurs recherches le savent bien) de manière à épouser les mœurs et pensées d’une population donnée. Qui sommes-nous donc alors pour perpétrer cette tradition sanglante ?
La pétition a commencé à être signée depuis bientôt deux ans (Seconde honte à moi du post, je ne l’avais pas encore signée - Merci donc Zara Whites). A ce jour, plus de 39 000 personnes l’ont signée. Une minute suffit, alors alors-y… :

« Alors que la chasse à courre a été abolie en Grande-Bretagne, le 18 novembre 2004, et que trente-quatre villes se sont déclarées anti-corrida en Espagne, la corrida continue de sévir dans onze départements français...
Le 8 juin 2004, la proposition de loi n° 1652 a été déposée par Muriel Marland-Militello, députée UMP des Alpes-Maritimes, pour demander l'abrogation de l'alinéa 3 de l'article 521-1 du code pénal qui dispose que : « les articles du code pénal qui punissent d'amende ou de prison les auteurs de sévices graves et d'actes de cruauté envers un animal domestique ne sont pas applicables aux courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée ».
Le texte a d'ores et déjà recueilli 65 co-signatures de députés. L'
Alliance pour la suppression des corridas a pris la décision de lancer une pétition unitaire en direction de tous les citoyens français et des mouvements qui se sentent concernés.
Vous aussi pouvez, par une signature, apporter votre caution à la courageuse initiative de cette députée.


Merci de votre soutien

Pour aller plus loin :

Pour aller encore plus loin :

  • D’autres cruels divertissements misent sur des taureaux. Ainsi le Toro de la Vega à Tordesillas. Voir article ici
  • Les taureaux ne sont pas les seuls animaux tués pour le plaisir. Voir des articles .
  • Les bovidés sont loin d’être massacrés uniquement par les corridas. Allons voir du côté des assiettes, par exemple ici, ou . Voir aussi la vidéo d’Alec Baldwin, sur l’exploitation animale pour l’alimentation humaine. Le texte est en anglais, mais les images, prises en douce dans des élevages et abattoirs (américains il me semble) sont suffisamment explicites.
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

La Fée Maison a dit…

Je n'ai pas regardé l'émission en question, mais j'ai regardé le médiateur sur france 2. de nombreuses personnes se sont opposées a cette emission, et je suis d'accord avec elle.

La corrida est un art, la mise a mort une cruauté.

Anonyme a dit…

J'ai signe. Merci, Verginie.

Virginie a dit…

A mon avis, pas seulement la mise à mort La fée maison. Par exemple, si j'étais un taureau, je préfèrerais de loin brouter dans un champ plutôt que de recevoir les coups des picadors... Le problème des corridas est faussé d'avance. Tout le tintouin sur la bravoure, etc... Le taureau n'a pas demandé à être là. Par contre les humains oui. Si ils prennent des risques, c'est volontaire et s'il veut "danser", il peutle faire autrement.
Etablir des changements dans un art n'en ruine pas forcément l'intérêt, souvent au contraire. Voir par exemple le cirque : le cirque dit nouveau est beaucoup plus poétique que le traditionnel, et cela sans animaux (sauf chevaux pour 1).
Urban Vegan, Merci pour eux

mamansursaplanete a dit…

C'est signé. Merci de plaider pour eux.