jeudi 29 juin 2006

Tartare d’algues / Seaweed Tartare

Une lectrice m’a demandé un jour si je savais faire un tartare d’algues. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, il s’agit d’une pâte à tartiner à base d’algues et d’huile, qui coûte assez cher au rayon épicerie fine ou en magasin bio. Je n’avais jamais essayé, alors je me suis référée à la composition d’un tartare vendu en magasin bio, et voici ma réponse :

Ingrédients
5 cuillers à soupe d’huile, de préférence première pression à froid (par ex. 2 cuillers à soupe d’huile de noix, 2 cuillers à soupe d’huile de colza ou soja, et 1 cuiller à soupe d’huile de tournesol, de macadamia ou de germe de blé…)
2 cuillers à soupe de paillettes d’algues séchées, dites « Salade du pêcheur » (contient Nori, Dulse et laitue de mer)
1 cuiller à soupe de paillettes d’algue Wakamé
3 cuillers à café de câpres (ou de cornichons)
½ échalote
1 petite gousse d’ail
facultatif : ½ cuiller à café de sauce soja/tamari, herbes de provence

Préparation
Mélangez les algues et l’huile.
Mixez au mini-hachoir les autres ingrédients.
Mélangez le tout, et laissez mariner ½ heure, le temps que les algues ramollissent et que les saveurs s’harmonisent.

Le tartare d’algues se conserve au frigo, assez longtemps puisque l’ensemble trempe dans l’huile. A condition de lui en laisser le temps.
C’est facile, rapide à faire, et particulièrement riche en minéraux et oligo-éléments. Tartiné ou en accompagnement d’une céréale cuite, voici une façon pratique de se familiariser avec les algues. N’hésitez pas à imaginer des variantes…

Suggestion de présentation :
tartiné sur une galette de riz
Rendez-vous sur Hellocoton !

20 commentaires:

Laudy a dit…

J'ai acheté des algues dulse la semaine dernière, et après avoir senti l'odeur de ces petites choses (très très - trop - forte !!!), je n'ose pas les cuisiner !!!!!!!!! Va pourtant falloir que je m'y mette !!!

Adèle a dit…

Je n'en ai jamais fait mais l'année dernière j'en avais acheté et c'était délicieux, une sorte de tapenade de la mer!

mamina a dit…

J'hésite encore...

Fabienne a dit…

J'adore mais effectivement c'est relativement cher ...

Claire emma a dit…

j'ai tout ce qu'il faut sous la main, je me lance!

mamapasta a dit…

La lecture des étiquettes est décidément très instructive! je tenterai cette recette sur mes prochains invités.

Urban Vegan a dit…

Une autre recette que je dois essayer!

Fabienne: Ce n'est pas trop cher si on achète l'algue à un marché oriental, n'est-ce pas?

Virginie a dit…

Laudy, si tu trouves l'odeur de la Dulse forte, je ne pense pas que celle du tartare te gênera car l'ail et l'échalote compensent.
Adèle,
J'en avais acheté aussi une année. Je l'utilisais avec parcimonie sachant qu'elle avait coûté bonbon. Celle que je viens de faire me semble meilleure, c'est pas pour dire, peut-être est-ce parce qu'elle est fraîchement faite...
Mamina, pourquoi hésiter ? C'est une fois que tu auras testé que tu seras fixée si oui ou non ce genre de plat est fait pour toi. Enfin chacun réagit à sa façon...
Fabienne (et Urban Vegan),
Je ne suis pas sûre de savoir de quoi tu parles : est-ce la tapenade toute faite ou celle maison qui est chère ? Pour ce qui est de celle achetée, je suis d'accord, c'est cher, pour celle maison, c'est cher au début car tu achètes un paquet de wakame, puis un de salade de pêcheur... Mais tu n'utilises pas les paquets entiers loin de là, donc c'est très très vite rentabilisé. Et puis comme l'indique Urban Vegan, c'est vrai qu'en magasin asiatique, sont vendues des algues à prix moindre par rapport au bio. Mais dans ce cas, il te faudra les réduire en paillettes toi-même. Peut-être les réhydrater puis les passer au mixer avec les autres ingrédients...
Claire Emma, Mamapasta et Urban Vegan, bonne tartarade ! Cette recette me plait drôlement. J'en ai encore mangé ce soir. C'est une vraie gourmandise qui nous fait du bien. Enfin à ce train-là, il va falloir que je me limite, sinon ce sera une idée bien coûteuse.

Gastronom'Eure a dit…

Quelque peu déroutant pour moi qui ne suis pas habituée à de telles saveurs!!! J'essaierai à l'occasion pour découvrir...

Plume a dit…

J'ai bien envie d'essayer vu que j'ai de la fameuse salade du pêcheur qui s'ennuie dans mon placard.
Les algues s'imbibent simplement d'huile et de l'humidité des condiments?
J'aurais pensé qu'il fallait ajouter un liquide aqueux...

Virginie a dit…

Non Plume, ce n'est pas la peine de les réhydrater à l'eau. Même les paillettes de wakamé, plus résistantes que la salade du pêcheur, ramollissent dans l'huile.

Hooly a dit…

:D
Amusant, j'avais eu la même idée il y a quelques temps. Depuis j'en fais à tour de bras. C'est délicieux sur des toasts mais ça peut être astucieusement utilisé en cuisine: sur des patates tièdes, dans une salade d'endives, etc.

Avec le temps, j'ai modifié ma recette initiale: pour que ce soit moins gras, j'ai diminué l'huile et j'utilise un peu du vinaigre des cornichons pour réhydrater.

Virginie a dit…

Hooly,
Effectivement j'ai lu dans ton livre que tu aimais cette recette. Bonne idée pour alléger la recette si on le souhaite.

maristine a dit…

ouah....je "tombe" sur cette recette...et je me dis: tiens c'est à essayer quand je serai dans ma maison de la Presqu'île de Rhuys...et !!!oh!!!! stupeur!!!au bout de qq mns...je comprends qu'il s'agit de ma copine Virginie enfin partie respirer l'air pur des algues en BZH!!!!
Salut !!!! j'espère t'y revoir un de ces 4....je rentre d'une visite au Japon....on a ramené des algues (entre autres choses..) et je suis très intéressée par ces recettes ! j'y ai mangé des choses délicieuses !et j'aimerais essayer de retrouver certains goûts de là-bas!
merci!!!

Virginie a dit…

Bonjour Maristine,
Euh tu es sure qu'il n'y a pas de confusion entre 2 Virginie ???

mirabelle a dit…

bonjour, je fais une variante qui s'appelle "caviar d'isikis" et trouvée dans le livre "cuisinons avec les algues" de Hélène Magarinos-Rey. Il faut réhydrater 20g d'algues Iziki sèches dans un peu d'eau chaude pdt 15mn, les égouter et les faire mariner 12 à 24h dans du jus de citron (2/3) et une bonne huile d'olive (1/3) juste pour les recouvrir et 1 càc de tamari (sauce soja). A déguster juste étalé sur un bon pain, grillé éventuellement, ou avec des crudités.
J'en ai fait manger à des amis ne connaissant pas les algues et aucun ne les a boudés...
Merci pour vos bonnes idées culinaires.

Virginie a dit…

Merci Mirabelle pour cette variante. Je pensais que les izikis ne se consommaient que cuites. J'aimais beaucoup ces algues, mais malheureusement, on n'en trouve plus sur Nantes depuis des années.

Anonyme a dit…

personnellement j'utilise des algues fraiches, en variant les algues pour jouer avec les textures. Mettre de la wakamé bien sûr, mais en branches et du haricot, c'est bien meilleur ! Une très bonne recette de tartare d'algues fraiches est celle de Festalgue, disponible sur www.bioalgue.com

Cordialement

Diana a dit…

Il faut vraiment que j'ose!
C'est super.
Merci!

Anonyme a dit…

Bonjour,

Moi aussi je suis fana du tartare d'algues et suite à la lecture d'une étiquette j'avais aussi essayé d'en faire avec des algues non déshydratées (vendues en barquette en magasin bio, conservées dans du sel). C'est aussi un vrai délice !!! j'essaierai avec des algues déshydratées pour comparer !!
Charline