vendredi 16 juin 2006

Fondant choco-banane / Melting Choco-banana Cake


Pensez-vous que je ne cuisine qu’à mes fourneaux ? Eh bien détrompez-vous ! Ma propre mère, qui est pourtant loin d’être invalide, ne voudrait plus se défaire des petits plats qu’elle goûte à chacun de mes séjours. Je suis devenue sa cuisinière perso ou privée, c’est comme vous voudrez. Le statut est en tout cas bel et bien acquis. Et je dois user de malicieuses stratégies pour dévorer ses savoureuses pommes de terre sautées. Pas de repos pour les culino-bloggers !
J’ai également tendance à mettre la main à la pâte lors de mes baby-sittings. Question de boulot cette fois. Toute cuisine a ses logiques de rangements, ses habitudes culinaires (vinaigre ou citron dans la vinaigrette ?). Je me targue désormais de m’y retrouver en un clin d’œil. Parfois je reçois l’aide de petites mains. C’est le cas avec le jeune Abel, et je peux vous assurer que nos séances culinaires sont de vraies parties de rigolade. Récemment, il m’a accueillie le nez fourré dans son livre 100% excellent ! : Les meilleurs recettes d’Astrapi. Pour le dîner, le dessert était déjà choisi : un fondant au chocolat. La recette à peine remodelée, la préparation achevée, nous avons dégusté un super fondant choco-banane végétal. Mon premier dans le genre. Merci Abel.

Ingrédients
100 g de chocolat noir
100 g de margarine
50 g de farine
150 g de sucre de canne
2 grosses bananes bien mûres
1 pincée de sel
un peu d’huile (sauf si moule en silicone)
facultatif : 1 cuiller à café d'essence de vanille

Préparation
Cassez le chocolat en morceaux dans une casserole et faites le fondre au bain-marie avec la margarine. Ecrasez les bananes. Dans un large saladier, mélangez les farine, sucre, sel et purée de bananes. Versez le chocolat fondu et, éventuellement l'essence de vanille. Mélangez bien. Huilez un moule et versez la pâte à gâteau. Enfournez th 6, 200°C pendant 15-20 minutes, c’est-à-dire jusqu’à ce que les bords soient cuits : le milieu est alors encore un peu mou et limite coulant.

Les conseils d’Abel
N’oubliez pas de lécher le saladier une fois la pâte enfournée. Vous remarquerez d’ailleurs sur la photo, que son frère cadet Elie ne s’est pas fait prier pour suivre ce conseil.
Et puis, pour la présentation, les pétales de rose de la baby-sit, c’est pas mal, mais bon, rien ne vaut les paillettes de sucre multicolores. Parsemez-en sur le gâteau refroidi, sans omettre d’en grignoter au passage.

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

salwa a dit…

bon conseil d'Abel :o)) mais je veux aussi une part de gateau ..

Alhya a dit…

Choco banane, un assemblage qui a presqu'autant de succès que le sempiternelle choc/poires et que j'apprécie drôlement...
ps: j'ai des fourneaux qui t'accueilleraient volontiers, si jamais ça te tente! ;-)

texmex a dit…

Encore des bananes, super, par contre pas de margarine, mais du beurre, meme si j'en mets moins.

Loïse a dit…

Hmmmm! Ca doit être excellent! Mais avant cela j'ai très envie de tester ton brownie au confit de châtaigne.
A bientôt...

Virginie a dit…

Je vois que ce gâteau vous tente aussi. Les bananes sont présentes pour donner leur goût, mais aussi pour remplacer les oeufs. Une méthode en effet également employée pour la mousse au chocolat glacée. Texmex, je n'utilise jamais de beurre dans mes recettes car je suis végétalienne. C'est une question de logique végétarienne en fait : pour obtenir du lait, on met enceinte une vache tous les ans et le veau ira à l'abattoir. Cette même vache, fatiguée par tant d'exploitation (sa vie est devenue particulièrement courte) finira elle-même à l'abattoir dès qu'elle ne sera plus assez productive. Je ne peux pas cautionner une pareille exploitation. Par ailleurs, comme tu es sensible à la nutrition, je te fais remarquer que les margarines ne sont plus toujours aussi mauvaises qu'elles ne l'étaient auparavant. On arrive depuis une dizaine d'années à en fabriquer à partir d'huiles non hydrogénées. Celles-ci, vendues en magasins bio, possèdent des qualités nutritionnelles incomparables (c'est-à-dire celles d'huiles première pression à froid). Qui dit mieux ?

poésie a dit…

Et zou ! j'ai enfin trouvé mon tit gâteau de fête des pères...Tu sais que t'es géniale, toâ ?

Fabienne a dit…

Cuisiner avec des enfants est une excellente idée, c'est bien de leur faire faire un peu de travaux manuel et ton gâteau, il est trop top

salvetat a dit…

je viens de tester et c'est délicieux :)

Virginie a dit…

Merci Salvetat. Voilà qui me fait drôlement plaisir.