samedi 25 mars 2006

Faux œufs brouillés aux morilles : quand la copie dépasse l’original…

Cette recette, d’un beau jaune vif, me semble plus légère et délicate que celle des classiques œufs brouillés.
Les personnes fâchées avec le goût du tofu l’apprécieront sûrement cuisiné ainsi, car il est imbibé d’autres saveurs. Cependant, si le piquant du curcuma (utilisé ici avant tout comme colorant naturel) vous gêne, n’hésitez pas à diminuer sa dose de moitié.
J’aime bien intégrer dans mes recettes des aliments dits de luxe en petites quantités : le quotidien prend un air de fête pour, finalement, un faible coût. Ceci dit, ces faux-œufs brouillés se préparent tout aussi bien avec des champignons de Paris, sans champignons comme avec une grosse louchée de morilles entières… A vous de l’adapter à votre goût.

Ingrédients
250 g de tofu ferme, le plus commun (j’achète le mien en magasin asiatique – il est bon marché, sans OGM et fabriqué avec du sulfate de calcium)
½ cuiller à café de curcuma
1 cuiller à soupe de tamari (ou shoyu, sauce soja)
2 cuillers à café d’huile d’olive ou de tournesol
½ oignon émincé ou en dés
2 morilles fraîches ou réhydratées, coupées en menus morceaux
1 cuiller à soupe de ciboulette

Préparation
Emiettez à la fourchette le tofu, et mélangez-le avec le curcuma et le tamari. Laissez mariner environ 1 heure.
Versez l’huile dans une poêle chaude, puis l’oignon et les morilles. Faites revenir. Après une ou deux minutes, ajoutez le tofu que vous ferez revenir en tournant régulièrement pendant 3 à 5 minutes. Saupoudrez les faux œufs brouillés de ciboulette.
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

Loïse a dit…

A essayer, c'est super bon.Moi j'appelle cela une "brouillade" de tofu, j'avoue que ce n'est pas très élégant.

Fabienne a dit…

J'aime le tofu et ta recette ne peut que me séduire ....

Virginie a dit…

Super Fabienne,
Je suis contente d'apprendre que toi aussi tu fais partie du Club Tofu. A bientôt !

debo76 a dit…

J'adopte aussi ta recette!! voila un petit plat simple mais bon! il ne me reste plus qu'à aller me réapprovisionner en tofu!

poésie a dit…

Je ne supporte pas les oeufs brouillés, au plat ou en omelette, cette recette est donc pour moi. Merci !

mamapasta a dit…

Je connaissais la version sans morilles mais avec de la levure maltée et en passant le tofu à la rape à carotte ce qui donne une résultat plus régulier que l'écrasement à la fourchette...Mais si on trouve les morilles à la louche dans la nature Nantaise,prévenez moi,je déménage.

Virginie a dit…

Eh non comme ailleurs, pas de morilles à la louche. Aussi, comme tu peux t'en rendre compte, je n'en ai utilisées que deux séchées.