mercredi 18 octobre 2006

Chers oiseaux / Dear birds


Je ne vous parlerai pas, dans ce billet, du très désopilant, poétique et truffé d’humour, livre d’Anne Weber ; les oiseaux y sont les collègues aigris d’une employée de bureau qui ne rêve que de s’envoler. Un livre que je vous conseille vivement, en passant. Juste en passant. Car aujourd’hui, ce sont plutôt des oiseaux non-humains dont il est question.

La météo appartiendrait-elle à ceux et celles qui se lèvent tôt (ou couchent tard) ? Ce matin, à l’aube, en promenant Sam, j’ai aperçu des mouettes qui entreprenaient leur migration, bruyamment. Le froid arrive. J’ai aussitôt pensé aux terres chaudes vers lesquelles volent les oiseaux migrateurs. Quels chanceux, je les accompagnerais bien. Je me suis aussi réjouie de voir ces mouettes parties à temps. En effet, des oiseaux se font piégés par des automnes cléments mais l’hiver les rattrapent, les dernières rigueurs ont raison d’eux.
Je souhaite à tous les migrateurs un aller-retour sans souci, c’est-à-dire sans faiblesse, maladie, accidents liés à l’aménagement humain ou pas, mais aussi sans braconnage. Leur périple est déjà si rude, pourquoi leur ajouterait-on des difficultés ? J’ai cherché sur le net pétitions et informations récentes à ce sujet, mais en suis revenue bredouille. Merci de nous tenir au courant, si vous êtes plus à la page que moi.

Et puis une petite pensée pour d’autres oiseaux qui ne volent pas, sont exploités leur vie durant, et, quelqu’en soit la raison, finissent par être tués : les oiseaux dits de basse-cour. Et ils sont TRES nombreux. Rien qu’en France, chaque année, les poules pondeuses totalisent 55 millions d’exploitées et tuées.
A ce sujet, le Réseau Antispéciste a publié un tract que je trouve intéressant car il est à la fois concis et précis (description des élevages en batterie, démystification des élevages « libre parcours » ou en « plein air », comment agir, en savoir plus). Pour le lire et le télécharger, c’est ici. Pour en commander, c’est là.


Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

Fabienne a dit…

Quel beau matin !

Virginie a dit…

Effectivement, c'était très beau, d'autant plus qu'il n'y avait pas de nuage. Un temps en suspens.

Yaël a dit…

Merci, le tract est effectivement très bien fait, très clair.