dimanche 17 septembre 2006

Gnocchis à la Hongroise / Hungarian Gnocchis

Cet été, en guise de voyage, je me suis baladée d’une salle à l’autre du restaurant gastronomique du Petit Manoir. Je vous laisse imaginer les parcours entre :

- L’accueil
- Le Salon








- La








- La terrasse







- L’office
-
La cuisine et ses frigos









- La cave
- Sans oublier le château de Challain-la-Potherie, pour des mariages très romantiques, organisés en partenariat avec Cynthia Nicholson








Des itinéraires visités et revisités qui ne manquaient pas de surprises et de découvertes, entre autres, vous vous en doutez, culinaires. La plus étonnante d’entre elles fut sûrement l’arrivée du marché d’incongrus champignons bleus, au goût un peu plus corsé que celui des plus habituels Champignons de Paris.

Des ami(e)s ont préféré se projeter au beau milieu de paysages moins familiers. En Croatie, ils ont découvert le Vegeta, un déshydraté de légumes et d’épices, très populaire là-bas depuis une 50aine d’année et dont la recette comprend, paraît-il, quelques ingrédients secrets (si vous les connaissez d’ailleurs, merci de me tenir au courant). La cuisine croate a su intégrer des influences autrichiennes, orientales, mais aussi hongroises, ce qui explique que le paprika y est d’une excellente qualité. Sa couleur est profonde et chaleureuse et son odeur rappelle celle de piments doux proches de nos poivrons rouges. J'ai eu la chance d'en recevoir une bonne part.



Hier, j’ai souhaité mettre à l’honneur cette épice, tant douce que piquante, en imaginant une variante de nos classiques gnocchis pommes de terre / blé.
Un plat familial qui fleure bon l’Europe de l’Est.

Ingrédients
500 g de pommes de terre
2 grosses cuillers à soupe de margarine, en pommade
4 cuillers à soupe de farine de sarrasin
2 cuillers à café de paprika
1 gousse d’ail
huile d’olive
sel, poivre

Préparation
Epluchez et faites cuire les pommes de terre à la vapeur.Ecrasez-les à l’aide d’une fourchette et intégrez la margarine, la farine de sarrasin, 1 cuiller à café de paprika, les sel et poivre.
Huilez une plaque ou un plat à gratin. A l’aide d’une cuiller à café, prélevez des portions de pâte que vous juxtaposerez sur la plaque ou le plat. Marquez-les éventuellement avec le plat d’une fourchette.
Si vous utilisez une plaque, mélangez 2 cuillers à café d’huile d’olive, 1 cuiller à café de paprika et 1 gousse d’ail écrasée. Peignez les gnocchis de cette sauce. Si vous cuisinez dans un plat à gratin, allongez la sauce d’un peu plus d’huile d’olive ; les gnocchis seront plus tendres.
Il ne vous reste plus qu’à mettre à four moyen pendant une demi-heure, et à servir aussitôt.


Le Weekend Herb Blogging, initié par Kalyn, voyage également. Aujourd’hui, il est accueilli à Milan, en Italie, par Piperita de The Kitchen Pantry. Découvrez dès demain sur son site un résumé de toutes les interventions culinaires de cette semaine autour de cet événement.

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

Kalyn a dit…

You're back! It sounds like a very interesting place to be spending the summer. I love paprika!! It's so good in so many dishes.

Urban Vegan's Evil Twin a dit…

Salut Virginie!
J'adore le paprika hongrois. Emploie-tu le paprika doux ou chaud ? Ou n'importe-t-il pas ?

Employer cette épice dans le gnocchi est une idée merveilleuse -- je suis sûr qu'elle donnera à ces petites boulettes une tonalité gentille et piquante.

Alhya a dit…

dis donc ils ont l'air délicieux ces gnoccis, au sarazin en plus (est ce cette farine qui leur donne leur couleur foncée?) et l'association du paprika, je note

Virginie a dit…

Kalyn,
Yes I'm back for a new year. I like paprika too, even if I'll choose another spice/herb for the WHB's birthday event. Surprise !
Urban Vegan,
Je pense que ce paprika était doux, mais ce n'est pas facile de juger car son goût diffère trop de ceux du commerce français.
Alhya,
Le sarrasin leur donne effectivement une couleur grisatre. Et la sauce au paprika avec laquelle je les ai peints en a rajouté une couche. Après mon appareil photo/portable n'arrange pas. Eh non, je ne reviens pas avec un meilleur appareil photo !

sher a dit…

Ahhh--I love paprika so much! I commend you on being vegan. I recently ate a vegan diet for 2 weeks and enjoyed most of my meals very much

audecpop a dit…

Je n'ai jamais rien vu d'aussi beau et d'aussi bon. Je viens de mettre en ligne sur mon site quelques-unes de tes recettes. Signée de ton blog évidemment ! Pour ma part, je débute...je reste à l'écoute de tes conseils. Si tu n'es pas OK pour le pompage de tes recettes, n'hésites pas à me le dire et hop, je corrige.
Merci

anne a dit…

J'ai ramene une épice da Bulgarie, ça ressemble étrangement au Vegeta : Paprika et autres herbes... ça ne serait pas étonnant que ce soit presque la même chose....

Virginie a dit…

Welcome Sher and thank you for your comment.
Aude, bravo pour votre site, bien joli et déjà drôlement alimenté. Il n'y a pas de soucis pour l'emprunt des recettes, à condition d'en signaler la source.
Anne, j'ai fait quelques recherches sur le net afin de trouver les mystérieux ingrédients secrets du Vegeta. L'entreprise les tient sous clefs. Je pense qu'il s'agit surtout du mélange d'épices, dont on ne précise pas la composition. Du coup, j'ai remarqué que le Vegeta se vendait dans toute la zone géographique. Ta remarque ne m'étonne donc pas. A quand une recette avec ton mix bulgare ?