jeudi 22 juin 2006

Un dénoyauteur de fortune : le trombone / a makeshift stoner : the paper clip

Le temps des cerises est arrivé. De magnifiques desserts en perspective mais vous n’êtes pas équipé(e) de dénoyauteur ? Pas d’inquiétude, selon les pâtissiers Bernard Loiseau et Gérard Gilbert, vous pouvez même considérer que vous avez de la chance. Vous allez éviter d’abîmer inutilement vos cerises en vous confectionnant un trombone « attrape-noyau ». Le principe est simple et peu coûteux. Restera à vous entraîner au geste, avant de vous lancer dans une grande entreprise de dénoyautage…


Mode de fabrication
Détordez le trombone pour obtenir un œillet et enfoncez la pointe du trombone dans un bouchon.

Et pour la pratique…
Enfoncez l’œillet dans la cerise à hauteur du noyau, contournez délicatement le noyau pour le décoller de la chair, puis retirez l’œillet.

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

Belleble a dit…

Moi, je le faisais avec une épingle à chignon ;-)
Merci pour l'astuce !

Leelooo a dit…

Mais dis donc, ça doit prendre du temps, non ?

Débo a dit…

C'est marrant j'ai le même bouquin, j'ai donc la même astuce, et j'ai voulu faire un billet dessus lors de ma recette de Rote Grutze... sauf que j'ai lamentablement échoué à dénoyauter proprement...

Bravo pour cette démo parfaite !!!

Virginie a dit…

Belleble,
Effectivement, avec une pince à chignon, cela doit marcher aussi.
Leelooo,
Cela prend du temps au début. Je me suis même demandée si ça ne prenait pas plus de temps qu'au couteau. Même une fois que l'on a acquis le geste, le rythme s'accélère.
Débo,
C'est vrai qu'au début, on en met partout, un vrai massacre. Mais après on les abîme à peine. J'aime beaucoup ce livre. S'y retrouvent des astuces dont j'ignorais l'existence. J'ai vu qu'il existe également "Trucs de cuisine", alors je me tâte...

julie a dit…

Une excellente idée, à tester. je ne savais pas si j'avais besoin de ce bouquin, il faudra que je le feuillette!

Hélène a dit…

Mais c'est très clever cet astuce. Merci!

Urban Vegan a dit…

very cool idea.

catherine a dit…

Très bonne astuce, mais comme je suis flemmarde, je ne décortique pas les cerises...

Fabienne a dit…

Je fais la même avec une épingle à nourrice ...

Virginie a dit…

Avec une épingle à nourrice ? J'aurais pensé que l'épais mécanisme aurait amoché la cerise. Tu dois avoir des mains d'experte !

mamapasta a dit…

ma grand mère ne denoyautait les cerises pour rien, ni les tartes, ni les confitures, ni les clafoutis, prétexte: cela donne du goût,....raison supposée: c'est d'elle
que je tiens mon chromosome de flemme en cuisine..et puis on mange plus lentement, c'est meilleur plus longtemps.

lilizen a dit…

excellente idée.
Reste à savoir si je vais être aussi maladroite et me moucheter d'autant de taches, avec ce procédé!