vendredi 9 juin 2006

Lait de riz, quinoa, avoine et autres céréales (méthode traditionnelle) / Grain Milks (traditional method)

Un lait maison, ce n’est pas si compliqué à préparer. Et en prime, on gagne une crème de céréales pour le prochain repas, quelques économies et la possibilité de personnaliser les parfums.
En fait, il n’existe pas une mais des recettes de laits de céréales. Toutes se ressemblent sur le procédé, divergent essentiellement sur les temps et dosages préconisés. Voici la mienne, qui cherche à maximiser les taux de réussite, quelque soit les variétés de céréales employées.

Ingrédients
Pour 1OO ml de céréales
1 à 1,5 l d’eau

Préparation
Lavez vos céréales, et laissez-les tremper dans l’eau de trois heures pour des céréales comme le riz thaï, sarrasin, quinoa à 1 nuit pour du riz complet.
Portez le tout à ébullition et faites cuire pendant une heure, couvert. Rajoutez de l’eau s’il vient à en manquer.
Passez au moulin à légumes puis filtrez à l’aide d’un morceau de mousseline. Là encore n’hésitez pas à rajouter de l’eau, si vous remarquez que votre lait est trop concentré. La purée de céréales qui restera fera l’objet d’un excellent repas : rien à voir avec les crèmes de céréales express préparées à base de farine pré-cuite et vendues en magasins bio. Et votre lait se conservera au frais quelques jours, comme n’importe quelle brique.

Photos : 1 (lait à 50% riz rond complet, 50% riz thaï semi-complet) – 2 (lait 50% riz rond complet, 50% quinoa)
Rendez-vous sur Hellocoton !

13 commentaires:

Belleble a dit…

Je note et j'essaierai ! Bon week-end !

Clea a dit…

Moi aussi j'essayerai... Quand j'aurai investi dans le moulin à légumes ;)

omelette a dit…

trop dingue!!!! merci pour linfo ;-)

Mitsuko a dit…

Au Mexique, je suis tombée amoureuse de la horchata, le lait de riz qu'ils boivent à toute heure du jour et de la nuit... Mais bon, me manques les ustensiles adaptés!

Fabienne a dit…

Excellente idée, je veux essayer mais j'ai pas de moulin à légumes, comme Cléa

mamapasta a dit…

Tiens! Je venais juste de découvrir le lait de soja et le tofu et l'okara maison sur un site il y a cinq minutes:
http://home.iprimus.com.au/vileletters/okara/basics.html#TOASTED%20COCONUT%20OKARA
je n'ai pas eu temps d'essayer mais le côté apothicaire me tente..le premier qui parvient à un résultat mangeable prévient les autres!en Espagne c'est de l'horchata de chuffa, sorte de racine de cypéracée.( famille du papyrus)

Virginie a dit…

J'utilise un moulin à légumes car il n'est pas recommandé d'utiliser son mixer avec des aliments encore chauds. Cependant, vous arriverez à un résultat similaire en attendant que votre riz + eau soient tièdes, puis passez au mixer.
Es-tu sure de ton info Mamapasta : j'ai mangé des chufas en Espagne. Ce sont de petits oléagineux. L'hortacha de chufa m'a été présentée comme un lait de chufas (de la même manière que nous avons du lait d'amandes) très sucré.
Merci pour l'adresse. Les produits à base de soja ne sont effectivement pas compliqués à réaliser. Une histoire de coup de main et de temps. Je ne les fais plus moi-même car en consomme trop peu pour l'investissement et préfère ceux additonnés de calcium en commerce. Mais peut-être que j'en donnerai les recettes un jour, histoire de montrer que ça peut se faire maison.

t. a dit…

I love the second picture!!!
Beautiful!

Virginie a dit…

Thank you for the compliment.

Anne a dit…

Pourquoi ne faut-il pas mixer des aliments chauds s'il te plait ?

Virginie a dit…

Parce que ça casse le mixer qui est en plastique. Pour les blenders, je ne sais pas. J'ai déjà cassé un mixer de cette manière. Le plastique se fendille puis craque. Il y a la solution d'enlever le couvercle (par lequel on peut passer des aliments pendant le mixage), de manière à ce que la vapeur s'échappe. Mais par expérience, si les aliments sont très chauds, cela ne suffit pas. C'est en tout cas valable pour les mixers basiques.

Pascal a dit…

Hello,

Je me pose la question pourquoi passer les céréales au mixer APRES la cuisson ? Je me dis que si on les mixe avant la cuisson il en ressortira encore plus les précieuses vitamines, fibres et autre que lors de la cuisson des graines entières non ?
Pascal

Virginie Péan a dit…

Euh je ne sais pas. C'est surtout qu'il est plus facile de mixer les graines cuites après qu'avant, à moins d'être équipé d'un moulin à café performant ou du broyeur d'un Soyabella (et dans ce cas, on ne se pose plus la question de faire le lait de cette manière). Quoiqu'il en soit, les céréales sont cuites pensant 1 h environ, donc beaucoup des vitamines sont détruites, peut-être même plus si les graines sont plus exposées, comme lorsqu'elles sont en poudre.