mercredi 8 mars 2006

Comment cuire les courges volumineuses quand on n’a pas de grandes casseroles

Certaines courges se cuisent plongées dans de l’eau bouillante. Ce mode de cuisson devient bien compliqué lorsque, comme moi, on se retrouve face à une cucurbitacée de 35 cm de long et aucune grosse casserole à l’horizon. Il est bien évidemment possible de la découper en morceaux, de multiplier ses casseroles… L’inconvénient est que, au contact de l’eau, la chair de la courge perd de sa sapidité. C’est en lisant la recette de la Crème de potimarrons, publiée par Caroline, qu’ une idée bien simple m’est venue à l’esprit. Je n’en revendique pas la conception, mais vous la livre au cas où, vous non plus, n’y avez pas encore pensé.
Si la courge n’est pas ouverte, on peut considérer que sa peau fait office d’emballage naturel pour papillote. Je pose donc directement le légume/fruit dans le four à 150°C pendant une heure. Au bout de ce laps de temps, la courge est cuite, a gardé son goût spécifique, et, en bonus, une grosse part de ses enzymes et nutriments.
J’ai récemment procédé de cette manière avec une énorme courge "spaghetti" (jaune citron sur la photo). Au sortir du four, je n’ai eu qu’à fendre la peau avec un couteau, et les innombrables filaments m’attendaient pour sortir de leur cachette.

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 commentaires:

Papilles et pupilles a dit…

J'avais fait de la coruge spaghetti cet automne et j'avais procédé de la même façon. Au four. C'est très pratique.

élise a dit…

comment n'y avais je pas pensé plus tôt !!! génial !! comme quoi tu as très bien fait de nous en faire part ! ;)

texmex a dit…

Il y a des années aux USA, j'avais gouté une courge muscade classique ouverte, dans laquelle on met des tonnes de cassonnade ou du sucre complet, qu'on referme et qu'on fait cuire au four comme ca.... pendant une heure je suppose.

Et une autre version incluait des beans (genre haricots à la sauce tomate en boite)!!!

Virginie a dit…

Merci pour l'idée, voilà un dessert facile à faire et qui doit être bien savoureux, sachant que les courges muscades s'accordent très bien avec le sucre et les épices.
Par contre, je n'ai pas ouvert la courge. Je tenais juste à la cuire pour l'agrémenter par la suite.
A bientôt.

bea at La tartine gourmande a dit…

Très bonne idée!

Ludi a dit…

jrnykJ'ador la courge spaguetti avec juste un peu d'oignons revnus à l'huile, du parmesan frais et du basilic alors merci pour l'astuce car l'eau dans mon faitout mettait déjà 30 mn à bouillir et après cela mettait un temps fou.

Je vais tester donc!

poésie a dit…

Alors là c'est une bonne idée, pour cuire une courge spaghettis, c'est toujours la galère....Merci !

Virginie a dit…

Merci Ludi pour l'idée. Je goûterai avec du parmezan végétal. Tiens, ça me fait penser que je ne vous ai pas encore donné cette recette. Affaire à suivre... A bientôt !

lise a dit…

je fais pareil pour la courge spaghetti (dommage que j'ai autant de mal à en trouver)

bonheursdesophie a dit…

j'ai une passion pour la courge spaghetti mais pas facile à trouver. Dommage, je pourrais en manger tous les jours

Virginie a dit…

Lise et Sophie,
C'est vrai que la courge spaghetti ne se rencontre pas si facilement, surtout actuellement. Je prends les miennes chez les bio. Ils ont toujours des variétés qui sortent un peu plus de l'ordinaire que la citrouille. Mais après, ça dépend peut-être des villes et pays.

cocotte en chocolat a dit…

Oh oui, c'est futé ! Mais j'ai récolté une courge énorme et je n'ai qu'un mini four dans lequel elle ne rentre pas, il va falloir que je trouve une autre solution ;o)

Fabienne a dit…

Merci pour ton truc, que ferais je sans mon four !

Mayacook a dit…

Merci pour l'astuce, je n'hésiterai pas devant la tailles des courges maintenant!

Anne Cé a dit…

Le problème chez nous, une fois que l'énorme courge est cuite, c'est de devoir en manger plusieurs jours d'affilée ! ;o)
du coup je cuis parfois mes courges par moitié, à la vapeur. (j'utilise les paniers chinois en bambou)

tatyval a dit…

C'est le cas de la courge spaghetti, j'en ai fait il y a fort longtemps, je l'avais pelé et coupées il me semble la 1ère fois et j'en avais vraiment bavé

Virginie a dit…

Anne Cé, le truc que je ne comprends pas c'est que de toute manière une fois que tu as coupé ta courge, il vaut mieux pour toi la manger dans les jours qui suivent, de la même manière... Ceci dit, je fais pareil pour les potirons et potimarrons d'assez grande taille ; cela me donne l'impression de faire des plats différents à chaque repas. Par contre, pour les courges spaghetti, c'est définitivement au four : sinon, et là je suis d'accord avec Tatyval, cela devient trop compliqué avec les fils et graines entremêlés.

laure a dit…

et bien oui, c est le moyen le plus simple de procéder pour cet étrange légumineux....