samedi 21 octobre 2006

Chaussons, rouleaux et wraps aux poivrons, par Yaël / Calzones, Rolls & Wraps stuffed with Peppers, by Yaël

Aujourd’hui, c’est Yaël qui régale !

Pour le brunch, Yaël nous a déjà alléché(e)s avec son fondant au chocolat sans four. La revoici avec trois recettes en une… et sa poêle magique. A travers ses chaussons, rolls et wraps, elle nous rapporte un échantillon odorant et gustatif des pays vers lesquels elle a longtemps navigué cet été. Pas de doute, nous n’aurons pas froid demain.
Virginie
_________________________

J’avais décidé de faire des chaussons (calzone) aux poivrons.

Pour cela, je fais une pâte à pizza (500g de farine pour 2 gros chaussons, c’est-à-dire un dîner pour 4 personnes). Je mets une mince couche de pâte dans ma poêle a pizza*. Je recouvre de garniture, puis je referme avec une autre couche de pâte a pizza. J’utilise la même quantité de pâte que pour une pizza, mais en 2 couches plus fines. Mes enfants adorent, et comme ils ne voient pas la garniture, je peux y mettre tous les ingrédients qu’ils n’aiment que s’ils ne les voient pas (c’est eux qui le disent !), notamment les courgettes et les oignons.

*Il s’agit d’une poêle magique achetée en Italie, idéale pour moi qui n’ai pas de four en navigation (j’ai un four électrique pour l’hiver). Ce sont 2 poêles identiques dont l’une est la poêle et l’autre le couvercle, elles se clipent ensemble pour être fermées hermétiquement. On fait d’abord chauffer le couvercle à vide, puis on ferme et on fait cuire sur le gaz. Et ça marche !!!


Cette fois ci, j’avais préparé une garniture aux poivrons, avec :

Un oignon
Des poivrons rouges et verts
Du concentré de tomates (je l’achète à une paysanne au marché, il est très salé donc je n’ajoute pas de sel)
1 cuiller à soupe de vinaigre de grenade (un vinaigre sucré, spécialité de Turquie, qui se marie très bien avec les poivrons, et que je conseille de ne pas remplacer par du vinaigre de vin, mais bon à vous de voir, peut être du vinaigre de framboises ou de pommes et de la mélasse ? ).
De l’huile d’olive
De la sauge sèche (ou une autre herbe aromatique de votre choix)

Faire revenir dans l’huile d’olive l’oignon émincé. Couper les poivrons en lanières et les ajouter à l’oignon. Faire cuire à feu doux. Quand les poivrons sont tendres, éteindre le gaz. Ajouter un peu de concentré de tomates pour épaissir la sauce, la sauge émiettée, le vinaigre de grenade, et couvrir. Laisser les saveurs se mélanger.

Comme ma sauce était assez liquide, et que je n’avais pas envie de l’égoutter, j’ai fait cuire un peu de riz. Mon idée était de mettre une couche de riz sur la pâte à pizza pour absorber le jus de la garniture de poivrons.

Comme l’indiquait ma recette de pâte à pizza, j’ai mélangé mon sachet de levure de boulanger déshydratée avec un peu d’eau tiède, mais aïe, je n’avais plus de sucre. Je l’ai donc remplacé par du miel (oui, je sais…) et est-ce que c’est pour ça, est-ce que c’est à cause de la qualité de l’eau, ma levure n’a pas levé. Au bout de 5mn, pas de petites bulles, pas de mousse, rien. Au bout de 10mn, 15mn, idem. J’ai quand même préparé ma pâte comme d’habitude et l’ai laissée reposer : rien.

J’ai donc changé d’avis et décidé de préparer des rouleaux aux poivrons :

Je prépare habituellement ces rouleaux avec des crêpes yufkas, de très fines crêpes turques avec lesquelles on cuisine les böreks. Les yufkas sont faites avec une pâte principalement constituée de farine, d’eau et de sel. La pâte a la consistance d’une pâte à tarte qu’on étale au rouleau en crêpes très fines, qu’on fait cuire avec très peu de matière grasse une fois farcies. Les femmes turques les font cuire sur de très grandes plaques chauffantes. Comme je n’en ai pas, et pour cause, j’ai adopté l’astuce d’une copine : les rouleaux. Bien plus pratique et tout aussi bon.

J’ai donc étalé ma pâte le plus finement possible sur la table farinée et l’ai découpée en rectangles d’environ 15cm sur 8cm. (Pour être exacte, ce sont mes enfants qui l’ont découpée). Puis j’ai mis d’un coté du rectangle 1cuiller à soupe de riz cuit et 1 cuiller à soupe de garniture aux poivrons, et j’ai roulé serré. Pas de pliage particulier pour les bords, je laisse ouvert, ça ne coule pas. Ensuite j’ai fait cuire mes rouleaux dans ma poêle magique, avec un tout petit peu d’huile d’olive, et les ai retournés de tous les cotés. C’était délicieux, et mes enfants adorent le format rouleau, qu’on peut manger avec les doigts sans que la farce ne sorte!

Il me restait de la pâte que j’ai gardée pour le lendemain. Je l’ai à nouveau étalée et coupée en rectangles des mêmes dimensions, mais cette fois je les ai fait cuire nature, des deux cotés aussi. Et avec, j’ai fait des wraps. C’est chez Claire que j’ai découvert cette recette, grâce à la revue d’été d’Anne. J’ai tout simplement tartiné les crêpes avec de la tapenade végétale (crème d’olives noires + câpres + thym + ail), puis disposé des bâtonnets de concombres et de poivrons rouges, et roulé. C’était super bon, et encore une fois, ludique pour les enfants qui se sont régalés. Pour pouvoir rouler les crêpes, il ne faut pas trop les cuire, sinon elles deviennent dures et croustillantes, et c’est tout aussi excellent mais ça fait plus de miettes !
Yaël

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

Yaël a dit…

J'ai trouvé pourquoi ma pâte n'a pas levé: j'ai tué la levure avec de l'eau trop chaude.

Virginie a dit…

Ah merci. C'est vrai que, comme pour les yaourts, ces levures sont très susceptibles.